La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 229,85
    +365,89 (+1,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

L'épargne solidaire profite à tout le monde

S'ils ne représentent encore que 0,42% du patrimoine financier des Français, les produits "d'utilité sociale" ont atteint un niveau record d'encours l'an dernier. Portés par la loi Pacte, mais aussi leurs rendements.

Qui a dit que les Français étaient égoïstes? Selon le (ex-Finansol) en partenariat avec La Croix, l'encours de l'épargne solidaire a atteint un niveau record de 24,5 milliards d'euros fin 2021. Mais attention à ne pas confondre avec la finance responsable et les "fonds ESG". On parle de placement solidaire uniquement lorsque l'épargne est investie en tout ou partie (sans minimum) dans des projets dits d'utilité sociale: lutte contre le chômage, accès au logement, entrepreneuriat dans les pays en développement, microcrédit, tout en percevant des intérêts. Ces placements existent sous plusieurs formes: livrets, fonds, crowdfunding… Elles ont toutes fortement progressé l'an dernier.

Un investissement apprécié des salariés
Un investissement apprécié des salariés

"Les Français sont séduits par l'idée de flécher leur épargne vers des projets qui ont un impact social particulièrement fort" , explique Jon Sallé, responsable de l'observatoire de la finance à impact social à Fair. Par exemple, les encours des livrets, comme le livret Agir du Crédit coopératif ou les comptes à terme, ont connu une augmentation de près de 20%, pour atteindre 2,73 milliards d'euros, malgré la concurrence du livret A.

Pas un mauvais calcul financier sur le long terme

Les produits boursiers solidaires ont eux aussi connu une belle année, avec une croissance d'1 milliard d'euros d'encours. Une progression due à la fois à l'apparition de nouveaux produits (il y a désormais 178 produits labellisés par Fair) et à une progression des produits déjà labellisés tirés par le marché haussier. Mais surtout, le secteur a bénéficié d'une disposition de la loi Pacte, qui oblige depuis le 1er janvier 2022 les banques et les compagnies d'assurances à intégrer une unité de compte solidaire dans les fonds proposés dans leurs contrats d'assurance-vie.

L'épargne salariale, qui a cette obligation depuis 2008, est d'ailleurs le principal véhicule de la finance solidaire en France. Opter pour ces produits n'est pas forcément un mauvais calcul financier sur le long terme.

L\'encours a atteint 24,5 milliards en 2021, dont près de 3 milliards pour les livrets.
L\'encours a atteint 24,5 milliards en 2021, dont près de 3 milliards pour les livrets.

"L'Autorité des marc[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles