La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    52 688,95
    +678,90 (+1,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

L'épargne Covid échappe encore à l'assurance vie

·1 min de lecture
Un cours de bourse en baisse
Un cours de bourse en baisse

Du jamais vu ! Dans son bilan mensuel, la Fédération française de l'assurance souligne certains records actuellement enregistrés par l'assurance vie. « La collecte (...) sur les 8 premiers mois de l'année n'a jamais été aussi élevée, atteignant quasiment 100 milliards d'euros », écrit la FFA. Soit 27 milliards d'euros de mieux qu'en 2020, année perturbée par le Covid, mais aussi 2,4 milliards au dessus des chiffres de 2019.

Les chiffres nets des retraits enregistrés sur la même période sont toutefois moins spectaculaires. En tenant compte des prestations versées depuis le début de l'année, près de 86 milliards d'euros, la collecte nette se limite à 14 milliards d'euros. C'est, cette fois, beaucoup moins bien qu'en 2019, où elle atteignait 20 milliards au même stade.

Philippe Crevel voit donc dans la situation actuelle un retour à la normale plutôt qu'un rebond. « Les ménages reviennent progressivement vers l'assurance vie mais, pour le moment, le processus de réallocation de l'épargne Covid n'a pas commencé », commente le directeur du Cercle de l'Epargne, faisant référence au surplus d'argent (plus de 142 milliards d'euros) mis de côté par les Français pendant les différents confinements. « Cette épargne demeure placée principalement sur les comptes courants et sur les livrets d'épargne, réglementée ou pas. Malgré la normalisation de la situation sanitaire et économique, l'assurance vie n'a pas rattrapé le retard accumulé en 2020. »

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Facture de gaz : quel contrat pour éviter la hausse des prix du 1er octobre
- Paiement sans contact : pourquoi on me demande mon code
- Prêt immobilier : les taux d'usure sont en chute libre

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles