La bourse ferme dans 7 h 31 min
  • CAC 40

    4 775,43
    -40,69 (-0,84 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 090,36
    -14,89 (-0,48 %)
     
  • Dow Jones

    27 685,38
    -650,19 (-2,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,1813
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • Gold future

    1 903,30
    -2,40 (-0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    11 136,79
    +35,49 (+0,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    261,95
    -1,47 (-0,56 %)
     
  • Pétrole WTI

    39,00
    +0,44 (+1,14 %)
     
  • DAX

    12 142,16
    -35,02 (-0,29 %)
     
  • FTSE 100

    5 779,03
    -12,98 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    11 358,94
    -189,34 (-1,64 %)
     
  • S&P 500

    3 400,97
    -64,42 (-1,86 %)
     
  • Nikkei 225

    23 485,80
    -8,54 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    24 787,19
    -131,59 (-0,53 %)
     
  • GBP/USD

    1,3018
    -0,0002 (-0,02 %)
     

L'éolien veut plus de moyens

Par Michel Revol
·1 min de lecture
Près de la moitié du territoire national ne peut recevoir d'éoliennes, un frein à leur essor que la profession voudrait lever en partie.
Près de la moitié du territoire national ne peut recevoir d'éoliennes, un frein à leur essor que la profession voudrait lever en partie.

L'année fut plutôt bonne. En présentant, ce mardi matin, son observatoire annuel de l'éolien, France énergie éolienne (FEE), qui regroupe la filière, a souligné la bonne avancée des installations de parcs en France. Les entreprises du secteur ont mis en place une puissance de 1 336 MW supplémentaires en 2019, ce qui porte la capacité éolienne en France à 16 600 MW (+ 8,75 %). Selon FEE, la production annuelle cumulée de l'énergie éolienne a augmenté de 22,7 % en un an (34,1 TWh contre 27,8 TWh en 2018). Un essor qui s'accompagne de créations d'emplois en hausse : au 31 décembre 2019, la filière comptait plus de 20 200 emplois et a créé 2 000 nouveaux emplois en un an. Autres motifs de satisfaction : la construction du parc d'éoliennes en mer de Saint-Nazaire, prévu pour entrer en service en 2022, puis Fécamp et Saint-Brieuc en 2023.

Lire aussi Quand trop d'énergies renouvelables privent la Californie? d'électricité

Pourtant, les professionnels du vent ne sont pas complètement satisfaits. Ils regrettent que le gouvernement ne fasse pas assez pour atteindre les objectifs qu'il s'est lui-même fixés. L'État a édicté en début d'année un document, la programmation pluriannuelle de l'énergie, qui détaille les objectifs à atteindre en termes d'énergie. L'éolien est choyé : la France devrait atteindre en 2023 une capacité de production de 24,6 GW, et de 34,1 à 35,6 en 2028. Mais ce quasi-doublement de la capacité en moins de dix ans est, en l'état, inatteignable, dép [...] Lire la suite