La bourse ferme dans 8 h 29 min
  • CAC 40

    6 622,59
    +38,97 (+0,59 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 169,87
    +23,93 (+0,58 %)
     
  • Dow Jones

    34 751,32
    -63,07 (-0,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,1776
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 764,30
    +7,60 (+0,43 %)
     
  • BTC-EUR

    40 892,35
    -496,35 (-1,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 230,91
    -2,38 (-0,19 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,24
    -0,37 (-0,51 %)
     
  • DAX

    15 651,75
    +35,75 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 027,48
    +10,99 (+0,16 %)
     
  • Nasdaq

    15 181,92
    +20,39 (+0,13 %)
     
  • S&P 500

    4 473,75
    -6,95 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 784,25
    +116,40 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3795
    -0,0002 (-0,01 %)
     

L'émergence du triangle de la croissance

·2 min de lecture

Nouveau Far West, la Chine de l'intérieur décolle autour de trois mégapoles. Un boom spectaculaire et très politique.

Et si la Chine côtière qui, de Pékin à Shenzhen, concentre les principaux bassins de production du pays, était désormais has been ? Trop chère, saturée… Alors que le littoral chinois a longtemps fait le miracle économique du pays, les investisseurs regardent désormais ailleurs. Vers l'ouest et la Chine dite de l'intérieur. Vers Chongqing, Chengdu ou encore Lanzhou. Des mégapoles méconnues en Occident, qui offrent pourtant un taux de croissance frôlant les 10 %, contre 6,3 % avant la pandémie à l'échelle nationale.

Ces villes forment un triangle qui englobe la région du fleuve Yangzi, la province du Sichuan jusqu'au plateau du Gansu. Un territoire immense, longtemps délaissé par les planificateurs du Parti, devenu en quelques années un nouvel eldorado, rendu possible grâce à la « Go West Policy ». « Il s'agit d'une politique économique initiée au début des années 2000, visant à rééquilibrer le développement alors très inégalitaire du territoire chinois vers les régions du grand Ouest », précise Ding Yi Fan, directeur adjoint de l'Institut chinois sur le développement mondial, un think tank rattaché au Conseil d'Etat chinois. Le résultat est spectaculaire.

Première escale à Chongqing, ville-pieuvre de 30 millions d'habitants qui, avec ses 80 000 kilomètres carrés, marque la porte d'entrée de ce nouveau Far West. Dans ce « Chicago d'Asie », surnom de la ville, les plus grandes entreprises mondiales ont investi de gigantesques parcs technologiques, profitant d'un environnement d'affaires sur mesure, d'avantages fiscaux substantiels. Cisco, Lafarge, IBM… Plus de 150 entreprises classées dans le Top-500 mondial y ont au moins une filiale. Chongqing s'est par ailleurs spécialisée dans l'informatique, produisant chaque année des centaines de millions d'ordinateurs et de composants électroniques siglés HP, Acer, Apple ou encore Asus.

Porte vers l'Europe

Surtout, la ville est le point de départ officiel des nouvelles Routes de la soie, ce vaste programme économique et politiq[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles