La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    41 240,93
    +635,25 (+1,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

L'élection présidentielle syrienne se tiendra le 26 mai

·1 min de lecture

Le président du Parlement syrien a annoncé dimanche la tenue de l'élection présidentielle le 26 mai. Bachar al-Assad, qui avait pris la succession de son père Hafez à sa mort en 2000, devrait être réélu pour un quatrième mandat.

L'élection présidentielle en Syrie se tiendra le 26 mai, a annoncé dimanche 18 avril le président du Parlement, Hammouda Sabagh. Ce sera le deuxième scrutin du genre depuis le début, il y a dix ans, de la guerre meurtrière qui a morcelé le pays dirigé par Bachar al-Assad.

Les Syriens vivant à l'étranger voteront dans leurs ambassades le 20 mai, a précisé le président du Parlement à l'occasion d'une séance extraordinaire, indiquant par ailleurs que les candidatures pouvaient être déposées dès lundi.

La loi électorale précise que les candidats doivent obtenir la signature de 35 députés pour pouvoir entrer dans la course.

Un président au pouvoir depuis deux décennies

Bien qu’accusé de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité, rien ne semble empêcher Bachar al-Assad, 55 ans et au pouvoir depuis l’an 2000, de remporter le scrutin.

Déclenché en mars 2011 par la répression d'une révolte populaire, le conflit en Syrie s'est transformé en guerre dévastatrice, qui a fait plus de 387 000 morts, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). La guerre a aussi poussé à l'exode des millions de personnes.

Avec AFP