Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 131,57
    +2 013,20 (+3,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 375,88
    +44,99 (+3,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Législatives : les retraites de retour dans la campagne

Pourquoi Jordan Bardella s'est-il montré si prudent, mardi 11 juin, sur une abrogation de la réforme des retraites en cas de victoire du RN ?  - Credit:Lewis Joly/AP/SIPA / SIPA / Lewis Joly/AP/SIPA
Pourquoi Jordan Bardella s'est-il montré si prudent, mardi 11 juin, sur une abrogation de la réforme des retraites en cas de victoire du RN ? - Credit:Lewis Joly/AP/SIPA / SIPA / Lewis Joly/AP/SIPA

« Les retraites seront bien indexées sur l'inflation », a déclaré Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse, mercredi 12 juin, trois jours après avoir dissous l'Assemblée nationale. Les grandes manœuvres politiques pour sceller des alliances en vue des législatives anticipées des 30 juin et 7 juillet ont déjà bien commencé, les principaux partis politiques n'ont pas encore communiqué sur leurs programmes politiques. Mais la question des retraites sera très certainement au cœur de la campagne.

Entrée en vigueur le 1er septembre 2023, la réforme de la majorité présidentielle a consisté à retarder de deux ans l'âge légal de départ à la retraite pour tous les salariés du privé et les fonctionnaires (le plus souvent de 62 à 64 ans). Celle-ci avait poussé plusieurs centaines de milliers de personnes dans les rues, et suscité une vive opposition dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale.

À LIRE AUSSI Retraites : ce trou béant qu'on ne saurait voir

Le RN, plus prudent sur les retraites que par le passé ?

À l'instar de la gauche, le RN s'est toujours opposé à la réforme de l'exécutif, Marine Le Pen promettant même d'avancer l'âge de départ légal à 60 ans, lors de sa campagne présidentielle en 2017. C'est dans cette ligne que s'exprimait, lundi 10 juin matin, sur BFMTV, le porte-parole du groupe RN à l'Assemblée Thomas Ménagé : « Nous avons toujours été très clairs : nous reviendrons sur cette réforme injuste des retraites portée par Macron qui est passé en force [...] Lire la suite