La bourse ferme dans 3 h 17 min
  • CAC 40

    6 335,45
    -27,23 (-0,43 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 679,33
    -24,09 (-0,65 %)
     
  • Dow Jones

    32 196,66
    +466,36 (+1,47 %)
     
  • EUR/USD

    1,0419
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 797,00
    -11,20 (-0,62 %)
     
  • BTC-EUR

    28 600,63
    -741,05 (-2,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    667,66
    -13,45 (-1,97 %)
     
  • Pétrole WTI

    109,57
    -0,92 (-0,83 %)
     
  • DAX

    13 926,37
    -101,56 (-0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 410,84
    -7,31 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    11 805,00
    +434,00 (+3,82 %)
     
  • S&P 500

    4 023,89
    +93,81 (+2,39 %)
     
  • Nikkei 225

    26 547,05
    +119,40 (+0,45 %)
     
  • HANG SENG

    19 950,21
    +51,44 (+0,26 %)
     
  • GBP/USD

    1,2254
    -0,0008 (-0,07 %)
     

Législatives: Le PS et LFI vont se rencontrer pour un éventuel accord

Une délégation du PS emmenée par Pierre Jouvet doit rencontrer ce mercredi 27 avril des représentants de la France insoumise pour tenter de trouver un accord en vue des élections législatives.

Vers un accord entre les deux gauches irréconciliables? Une délégation du PS emmenée par Pierre Jouvet doit rencontrer ce mercredi 27 avril des représentants de la France insoumise pour tenter de trouver un accord en vue des élections législatives. après avoir au premier tour de l'élection présidentielle, les Insoumis veulent faire accepter aux socialistes un certain nombre de points de leur programme.

Le a été critiqué ce mardi lors d'un bureau national par le courant minoritaire du parti, sur sa tentative d'union avec LFI pour les législatives, a invité ceux qui pensent "qu'il n'y a plus rien à faire" à partir, a-t-on appris de plusieurs sources.

"Si vous pensez que le PS est mort, qu'il n'y a plus rien à faire, que vous n'appartenez plus à la gauche, alors partez. Rejoignez La République en marche. Sinon restez et battez-vous avec nous. Ça nous changera", a déclaré Olivier Faure, selon des propos rapportés confirmant une information du Figaro.

Olivier Faure a été critiqué par des membres du courant minoritaire, opposés à l'adoption, la semaine dernière par le Conseil national (sorte du parlement du parti), d'une résolution proposant de discuter avec les forces de gauche, dont La France insoumise, pour un accord aux législatives.

Envisager un accord avec le parti de Jean-Luc Mélenchon, arrivé en tête de la gauche au premier tour de la présidentielle (22% des voix), est un , qui s'est souvent opposé à LFI. Mais avec 1,7% des voix à la présidentielle, le PS est en grande difficulté pour les législatives.

"Ne pas proposer, toujours critiquer"

"Face aux critiques sans alternative proposée et alors que la minorité tentait de rejouer le match du précédent conseil national", Olivier Faure a déclaré: "Ne pas proposer, toujours critiquer. Ce n'est pas une politique", a indiqué l'entourage du Premier secrétaire.

Il a aussi dénoncé la "facilité" de ses opposants "à critiquer la perspective d'accord avec la gauche", et pointé "l'absence de condamnation totale du départ de [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles