Marchés français ouverture 3 h 30 min
  • Dow Jones

    31 029,31
    +82,32 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 177,89
    -3,65 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    26 561,05
    -243,55 (-0,91 %)
     
  • EUR/USD

    1,0458
    +0,0014 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    22 050,09
    +53,20 (+0,24 %)
     
  • BTC-EUR

    19 184,52
    -401,16 (-2,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    430,63
    -9,03 (-2,05 %)
     
  • S&P 500

    3 818,83
    -2,72 (-0,07 %)
     

Législatives: pourquoi Mélenchon a remporté le premier tour et pourquoi il risque de perdre le second

STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

EDITO - Jean-Luc Mélenchon a indéniablement gagné le premier tour des élections législatives. Au second, l'orateur risque d'être victime de ses outrances et de la remobilisation des droites.

Le premier tour est pour lui. Sans conteste, a réussi ce pari qui paraissait impossible il y a quelques semaines encore: remporter cette manche initiale des élections législatives à la tête d’une Union des gauches qu’il a soumise à ses conditions tant programmatiques que de gouvernance autoritaire. Il a tenu en échec le parti du président réélu, ce qui n’était encore jamais arrivé dans l’histoire électorale, et cela alors même qu’il venait d’être défait à la présidentielle. Mélenchon le battu -et pour la troisième fois!- aura donc réussi à devenir, à la surprise de ses adversaires et de ses alliés obligés, le vainqueur du moment. La dans près de 400 circonscriptions, c’est une performance qui console le combattant blessé dans son orgueil. Mais elle ne garantit en rien qu’il l’emporte au second tour! Il s’en faut même… Sans doute les parlementaires de l’insoumission reviendront-ils en force, mais ils sont loin de paraître en mesure de gagner la majorité.

Succès incontestable

Reconnaissons cependant – ans le surestimer pour autant contrairement à nombre de commentaires- ce succès incontestable de l’habile homme. Beaucoup l’envoyaient déjà à la retraite, et grâce à son coup de bonneteau il a surpris les croque-morts trop pressés. Sans doute doit-il beaucoup aux non-campagnes d’et de . Ceux-là, pour des raisons d’ailleurs différentes, lui ont laissé un boulevard, ou plutôt une autoroute. L‘autoroute du soleil…

L’une et l’autre n’ont pas cru à cette Union de la gauche new look dont Jean Luc Mélenchon a su faire revivre le mythe. Il a plié à ses conditions ces partis qui hier encore le déchiraient et se déchiraient. Tous les désaccords de fond avec les écologistes, les sociaux-démocrates et les communistes ont été passés sous la table pendant que l’orateur de génie montait dessus pour animer et faire vibrer un électorat trop méprisé pendant ces années de gouvernance macroniste.

Réveil tardif d'Emmanuel Macron

Ses talents d’orateur sont connus et il a pu les déployer [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles