La bourse ferme dans 2 h 12 min
  • CAC 40

    6 116,77
    +69,46 (+1,15 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 566,76
    +27,88 (+0,79 %)
     
  • Dow Jones

    31 438,26
    -62,42 (-0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0534
    -0,0052 (-0,50 %)
     
  • Gold future

    1 824,20
    -0,60 (-0,03 %)
     
  • BTC-EUR

    19 873,97
    -454,09 (-2,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    458,45
    -3,34 (-0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    111,34
    +1,77 (+1,62 %)
     
  • DAX

    13 287,86
    +101,79 (+0,77 %)
     
  • FTSE 100

    7 346,48
    +88,16 (+1,21 %)
     
  • Nasdaq

    11 524,55
    -83,07 (-0,72 %)
     
  • S&P 500

    3 900,11
    -11,63 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    27 049,47
    +178,20 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,45 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,2212
    -0,0058 (-0,48 %)
     

Législatives: la Nupes et la macronie commencent une semaine de duel serré

Ludovic MARIN / POOL / AFP

La macronie, réunie sous l'étiquette Ensemble!, a devancé la gauche unie d'un peu plus de 21.000 voix seulement, sur 23,3 millions de votants au premier tour (25,75% des voix, contre 25,66% pour la Nupes) et garde l'avantage dans les projections des 577 sièges de députés.

Après avoir fait jeu égal au premier tour des élections législatives, et la coalition présidentielle entament lundi une semaine de duel, pour de conserver la majorité absolue à l'Assemblée nationale. "Nous sommes la seule force politique en mesure d'obtenir une majorité forte et claire", a insisté la Première ministre, qui repart en campagne dès lundi matin dans la 6e circonscription du Calvados où elle est arrivée confortablement en tête au premier tour.

, a devancé la gauche unie d'un peu plus de 21.000 voix seulement, sur 23,3 millions de votants au premier tour (25,75% des voix, contre 25,66% pour la Nupes) et garde l'avantage dans les projections des 577 sièges de députés.

Mais le suspense est total pour savoir si Emmanuel Macron parviendra, deux mois après sa réélection, à conserver une majorité absolue de 289 sièges lui permettant de faire voter ses réformes, à commencer par celle des retraites.

Les deux camps ont une semaine pour conjurer une abstention record qui a atteint 52,49% des inscrits, dépassant le précédent en 2017 (51,3%).

Une participation accrue est, en théorie, la seule réserve dont peut bénéficier la Nupes après avoir fait l'union des partis de gauche dès le premier tour. A l'inverse, Ensemble! peut bénéficier, toujours en théorie, de l'apport d'une partie des électeurs de LR au premier tour.

"Il y a un référendum anti-Macron qui est en train de s'installer pour le 2e tour", a affirmé lundi sur LCP le candidat Nupes poursuivant la stratégie de personnalisation du scrutin qui a fait demander à Jean-Luc Mélenchon qu'on le porte à Matignon.

Les différents instituts donnent le camp Macron dans une fourchette de 255 à 295 sièges, quand la gauche (LFI, PCF, PS et EELV) rassemblée sous la bannière Nupes est évaluée entre 150 et 210 sièges.

- "Sérieux avertissement" -

"La majorité est loin d'être acquise (...) C'est un très sérieux avertissement qui est adressé à Emmanuel Macron", insiste Brice Teinturier, directeur général délégué d'Ipsos France.[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles