Marchés français ouverture 15 min
  • Dow Jones

    32 654,59
    +431,17 (+1,34 %)
     
  • Nasdaq

    11 984,52
    +321,73 (+2,76 %)
     
  • Nikkei 225

    26 911,20
    +251,45 (+0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,0524
    -0,0031 (-0,29 %)
     
  • HANG SENG

    20 645,17
    +42,65 (+0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    28 460,54
    -662,24 (-2,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    672,66
    +429,99 (+177,18 %)
     
  • S&P 500

    4 088,85
    +80,84 (+2,02 %)
     

Législatives : LREM a trouvé un accord pour les investitures avec ses alliés, le MoDem et Horizons

Les tractations politiques se poursuivent. Allié de la majorité présidentielle, Horizons, le parti d'Edouard Philippe, a obtenu 58 candidats pour les législatives de juin alors que le MoDem de François Bayrou en aura entre 101 et 110, a appris l'AFP, ce jeudi 5 mai, de sources au sein des deux mouvements. Sur les 577 sièges à pourvoir à l'Assemblée nationale, LREM devrait pour sa part présenter autour de 400 candidats, à l'issue d'un bureau exécutif à la mi-journée. "Il y aura quelques rares gels" de circonscriptions, dans lesquelles il n'y aura aucun candidat de la majorité présidentielle, a indiqué une source interne.

La majorité va s'organiser pour ces législatives en une confédération de partis pro-Macron autour de ces trois groupes à l'Assemblée. Ils partiront sous une bannière commune pour les scrutins des 12 et 19 juin. Une conférence de presse était prévue jeudi après-midi au siège de La République en marche à Paris pour en présenter les contours, alors que les premières investitures était également prévues le même jour.

Il reste "quelques réglages" encore à réaliser et "cela avance doucement" dans la finalisation des listes pour les investitures, indique une partie prenante des négociations. "C'est toujours difficile de choisir entre des profils de qualité sur un même territoire. Et parfois aussi difficile d'expliquer à un sortant qu'il faut arrêter", avance cette même source. Depuis la réélection d'Emmanuel Macron, la question des investitures aux législatives provoque (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : en 24 heures, le nombre de cas flambe en Afrique du Sud
Droits TV : TF1 et M6 se partageront les matches des Bleus en Ligue des nations et de l'Euro 2024
Législatives : Valls, Borne, Blanquer... les premiers investis par la majorité présidentielle
Le parti d'Emmanuel Macron rebaptisé Renaissance pour "élargir le mouvement"
Déménagement, hôtel… les notes de frais familiales de la députée Patricia Mirallès interrogent

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles