La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 882,65
    -3,59 (-0,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 438,46
    +10,55 (+0,31 %)
     
  • Dow Jones

    29 779,60
    -147,47 (-0,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,0471
    -0,0084 (-0,80 %)
     
  • Gold future

    1 844,60
    -5,30 (-0,29 %)
     
  • BTC-EUR

    19 670,67
    -578,28 (-2,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    436,95
    +4,01 (+0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    111,30
    -6,29 (-5,35 %)
     
  • DAX

    13 126,26
    +87,77 (+0,67 %)
     
  • FTSE 100

    7 016,25
    -28,73 (-0,41 %)
     
  • Nasdaq

    10 728,36
    +82,26 (+0,77 %)
     
  • S&P 500

    3 657,27
    -9,50 (-0,26 %)
     
  • Nikkei 225

    25 963,00
    -468,20 (-1,77 %)
     
  • HANG SENG

    21 075,00
    +229,57 (+1,10 %)
     
  • GBP/USD

    1,2196
    -0,0158 (-1,28 %)
     

Législatives: la gauche de retour en force à Paris, LR pourrait disparaître

Alain JOCARD/AFP

INFOGRAPHIES - Si le premier tour des législatives a marqué un retour de la gauche à Paris, le second pourrait signer la disparition des Républicains dans la capitale.

Une vague Nupes a déferlé sur Paris. aux législatives, LREM est mise en difficulté par la Nupes dans un grand nombre de circonscriptions de la capitale. En 2017, la majorité présidentielle avait raflé 13 des 18 circonscriptions parisiennes, ne laissant que 3 sièges aux Républicains, et 2 sièges à la gauche.

Changement radical de tendance cette fois-ci, les soutiens d’Emmanuel Macron n’ont plus la cote à Paris. Le premier tour des élections législatives a marqué le retour en force de la gauche dans la capitale avec . La coalition de gauche, , récolte 37,6% des voix et se place en tête dans 12 circonscriptions. Trois députées issues de la France Insoumise ont même été élues dès le premier tour dans le nord-est de Paris : (57,07 %), Sarah Legrain (56,51 %) et (53,74 %). Une performance pour la FI, qui n'a pourtant qu'une seule élue au conseil de Paris.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

La coalition dirigée par est aussi très bien placée dans six autres circonscriptions parisiennes. Dans la 5e, le leader écologiste (48,88%) a lui aussi frôlé l’élection dès le 1er tour. Même constat pour l’insoumise Danielle Simonnet (47,31%) dans la 15e circonscription, qui a largement devancé la candidature dissidente de la socialiste Lamia El Aaraje (17,5%). , Aymeric Caron, Eva Sas, Rodrigo Arena sont tous en ballotage favorable face à des candidats de la coalition macroniste Ensemble! en vue du second tour. L'union de la gauche peut ainsi viser la moitié des circonscriptions de la capitale. Une vraie déconvenue pour LREM.

Lire aussi

LREM recule à Paris, deux ministres en danger

La majorité présidentielle réunit 32% des voix à Paris, contre 38% en 2017. Sur le papier, pas de d'effondrement mais un recul qui pourrait se payer cher au Palais Bourbon. Si la majorité peut espérer conserver l'autre moitié des circonscriptions de la ville, certains cadres de la macronie pourraient perdre leur portefeuille ministériel lors de ce second tour. , fraîchement nommé ministre chargé de l’Europe, se trouve en position déli[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles