Marchés français ouverture 1 h 42 min
  • Dow Jones

    31 438,26
    -62,42 (-0,20 %)
     
  • Nasdaq

    11 524,55
    -83,07 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    26 942,95
    +71,68 (+0,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0581
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    22 040,07
    -189,45 (-0,85 %)
     
  • BTC-EUR

    19 618,95
    -592,72 (-2,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    451,18
    -10,62 (-2,30 %)
     
  • S&P 500

    3 900,11
    -11,63 (-0,30 %)
     

Législatives: embrouillamini macroniste à Reims

Christian Lantenois/L'Udr/Maxp

Dans la circonscription de Reims-Fismes, dans la Marne, les deux candidates concurrentes se réclamant de la majorité présidentielle ont été éliminées dès le premier tour des législatives. Laissant le RN et la Nupes s’affronter dans les urnes le 19 juin.

C’est une circonscription emblématique des manœuvres loupées du camp macroniste: sur le territoire de Reims-Fismes, dans la Marne, les deux candidates concurrentes qui se déclaraient de la majorité présidentielle ont été éliminées dès le des législatives. Elles laissent la voie libre à une lutte au coude-à-coude entre la Nupes (22,5% des suffrages) et le RN (22%). Ce résultat étonnant dans des terres champenoises modérées résulte directement d’arrangements politiques parisiano-reimois visiblement peu goûtés par les électeurs.

Les habitants de l’agglomération rémoise ont d’abord vu entrer en scène Aina Kuric. Députée sortante "de la majorité présidentielle", adhérente à Horizons, elle s’affichait encore le 26 mai, sur Twitter avec le fondateur du parti, .Et elle ne manquait pas de vanter les résultats du quinquennat. Problème: à peine Aina Kuric avait-elle lancé sa campagne qu’Ensemble! donnait son investiture officielle à Laure Miller. Oublié le soutien apporté par cette dernière à Valérie Pécresse jusqu’à la dernière minute de la présidentielle. Oubliées aussi ses déclarations, quelques jours plus tôt au quotidien L’Union , où elle reconnaissait avoir sollicité, en vain, l’ "ma famille politique, à laquelle j’appartiens depuis 20 ans". Les Républicains ont finalement présenté Stéphane Lang dans la circonscription.

Lire aussi

Paradoxalement, c’est pourtant cette même politique de la droite qui a finalement fourni de précieux appuis à Laure Miller lors de son virage vers Ensemble!. Celle qui a été pendant des années secrétaire adjointe de l’UMP (ancêtre de LR) dans la Marne, a toujours affiché son soutien sans faille pour Nicolas Sarkozy –y compris lors de la primaire de 2016, lorsqu’elle orchestrait la campagne numérique de l’ex-président de la République. Soutien payant: selon un connaisseur de la politique rémoise, Nicolas Sarkozy a glissé le nom de sa protégée à l’oreille Emmanuel Macron, lorsque ce dernier établissait depuis l’Elysée la liste de ses candidats s[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles