Marchés français ouverture 6 h 23 min
  • Dow Jones

    32 223,42
    +26,76 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    11 662,79
    -142,21 (-1,20 %)
     
  • Nikkei 225

    26 545,72
    -1,33 (-0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0450
    +0,0012 (+0,11 %)
     
  • HANG SENG

    19 950,21
    +51,44 (+0,26 %)
     
  • BTC-EUR

    28 703,09
    -1 238,90 (-4,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    671,34
    +428,66 (+176,64 %)
     
  • S&P 500

    4 008,01
    -15,88 (-0,39 %)
     

Législatives: vers une chambre "jaune horizon" pour Macron?

·2 min de lecture

SONDAGE EXCLUSIF - Dans la toute première projection des élections législatives après la présidentielle, la formation d'Emmanuel Macron remporterait la majorité absolue avec une avance confortable, entre 326 et 368 députés. Une centaine de députés RN feraient leur entrée à l'Assemblée.

Vers une chambre "jaune horizon"? , la toute première projection du résultat des élections législatives par notre partenaire Harris Interactive voit les Français accorder une large majorité à Emmanuel Macron. Dans le cas de candidatures indépendantes de chaque grande force politique, la majorité actuelle (La République en Marche, le MoDem et Horizons) remporterait entre 328 et 368 sièges, soit la majorité absolue de l’Assemblée nationale. Face à ce bloc centriste majoritaire, les cartes seraient totalement rebattues dans les rangs de l’opposition avec l’arrivée possible d’une centaine de députés Rassemblement nationale au Palais Bourbon (entre 75 et 105 députés, contre seulement 8 actuellement). A l’inverse, Les Républicains, actuellement le groupe principal d’opposition à l’Assemblée nationale verrait ses effectifs fondre, avec entre 35 et 65 députés contre 101 actuellement. A gauche, un rééquilibrage s’effectuerait dans le sillage des résultats de la présidentielle: les Insoumis verraient leur groupe renforcé, passant de 17 députés à un groupe compris entre 25 et 45 députés, quand les socialistes limiteraient les dégâts en conservant de 20 à 40 sièges (28 actuellement). En revanche, les communistes (5 à 10 sièges) et les écologistes (1 à 5 sièges) devraient se contenter des miettes et ne seraient pas en mesure de constituer leur propre groupe parlementaire (15 sièges).

Autre hypothèse testée par Harris Interactive, celle de la constitution de trois grands blocs politiques, via des alliances électorales, à l’image de la tripartition héritée du premier tour de l’élection présidentielle. Dans ce cas, la majorité présidentielle alliée avec Les Républicains et l’UDI remporterait également la majorité absolue dans un étiage similaire à l’hypothèse "sans accords", en élisant entre 326 et 366 députés. Le scénario des "alliances" bénéficierait en revanche à la gauche qui, unie, emporterait entre 73 et 93 députés, restant toutefois la troisième force politique du pays, der[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles