Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 182,33
    +2 735,32 (+4,68 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 377,58
    +46,68 (+3,51 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Législatives : Gabriel Attal dévoile son arsenal de mesures pour «faire barrage» au RN

ALAIN JOCARDAFP

«Le jour d’après». Jeudi 20 juin, à 9 heures, Gabriel Attal, désigné par Emmanuel Macron pour mener la campagne des élections législatives anticipées, a présenté les mesures phares du programme de la majorité. Au QG de Renaissance, à Paris, celui qui est encore Premier ministre a détaillé ses 100 premiers jours d’action à quelques jours du premier tour d’un vote que le chef du gouvernement qualifie d’«historique». «Probablement jamais un vote n’aura autant de conséquences», a-t-il déclaré dès les premières minutes de sa prise de parole.

Gabriel Attal parle d’un «choix de valeurs entre trois visions de ce qu’est la France» : celle du camp présidentiel, du Nouveau Front populaire - l’alliance conclue à gauche - et le Rassemblement national. «C’est dès le 30 juin que tout se joue, (...) dès le premier tour que le Premier ministre (...) se choisit», a-t-il assuré, estimant que la majorité présidentielle est «le meilleur moyen de faire barrage à l'extrême droite».

Positionnant le programme de Renaissance et ses alliés comme le «seul (étant) cohérent», Gabriel Attal n’a pas hésité à dénoncer des «combinaisons d’appareil». Le chef du gouvernement estime que «le Rassemblement national, c’est l'impréparation, le brouillon et le brouillard». Il a aussi eu un mot pour le Nouveau Front populaire qu’il a appelé Nupes à plusieurs reprises - le nom donné à l'alliance de la gauche pour les élections législatives de 2022. Il le qualifie de «camp de la compromission et de la dissimulation».

Entre (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Météo : comment sont déclenchées les alertes pour orages, canicule et inondations ?
Droits TV L1: Partenaire de la LFP, CVC promet un sacré retour sur investissement à ses clients
Législatives 2024 : RN, Nouveau Front populaire… qui sont les candidats de votre circonscription ?
Un milliard d'euros détourné : cet agriculteur est jugé pour escroquerie
Embraer va-t-il mettre fin au duopole Airbus-Boeing ?