La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 037,68
    +69,86 (+0,23 %)
     
  • Nasdaq

    11 361,85
    +39,61 (+0,35 %)
     
  • Nikkei 225

    26 107,65
    -315,82 (-1,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0186
    -0,0084 (-0,81 %)
     
  • HANG SENG

    21 586,66
    -266,41 (-1,22 %)
     
  • BTC-EUR

    19 950,30
    -230,60 (-1,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    440,60
    +5,08 (+1,17 %)
     
  • S&P 500

    3 845,08
    +13,69 (+0,36 %)
     

Législatives 2022: Les Républicains peuvent-ils perdre le XVIe arrondissement de Paris?

JPDN/SIPA

Alors qu’Emmanuel Macron a écrasé la concurrence lors de la présidentielle dans le XVIe arrondissement de Paris, la majorité peut-elle récupérer ce bastion historique de la droite?

La droite pourrait perdre le XVIe arrondissement de Paris au profit… de la droite. Voilà le scénario redouté du côté . Alors qu'en 2017, , Les Républicains espèrent cette fois défendre leurs deux seules circonscriptions parisiennes restantes. Mais dans la 14e circonscription de Paris, regroupant une grande partie du XVIe arrondissement, le scrutin des législatives risque d’être serré. Renaissance (le nouveau nom de LREM) y a investi Benjamin Haddad, ancien secrétaire national de l’UMP reconverti au macronisme depuis 2017. Sur le papier, ce chercheur en relations internationales hérite d’une circonscription en or: y a recueilli 46,7% des voix au premier tour en avril dernier, soit près de 20 points de plus que son score en 2017 (27,27%).

Mais pour espérer s’installer au Palais Bourbon, Benjamin Haddad doit se défaire de Francis Szpiner, candidat LR. “Tous les gens de Renaissance se sont précipités en pensant que ça allait être une victoire facile, ils se trompent”, met en garde Francis Szpiner. Candidat malheureux aux législatives de 2017, l’avocat a su rebondir en prenant aisément la tête du XVIe arrondissement de Paris aux municipales de 2020. Forteresse de la droite, longtemps considérée comme imprenable, l’arrondissement n’a jamais échappé à un parti de droite traditionnelle aux législatives depuis l’instauration de la Ve République. Mais après le score très décevant de Valérie Pécresse dans le XVIe, difficile de ne pas y voir un danger pour le siège des Républicains.

Lire aussi

Pécresse derrière Macron et Zemmour dans le XVIe

a beau avoir réalisé 10 points de plus dans cette circonscription qu’au niveau national (14,2%), elle a été largement distancée par le président sortant, mais aussi dépassée par Le candidat d’extrême droite a même réalisé l’un de ses meilleurs scores dans cette circonscription chic de la capitale (16,04%). Une percée dont pourrait bien profiter Sébastien Pilard, ex-LR devenu le candidat de Reconquête. “L’élection législative ne sera pas[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles