La bourse ferme dans 2 h 25 min
  • CAC 40

    6 115,63
    +68,32 (+1,13 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 564,36
    +25,48 (+0,72 %)
     
  • Dow Jones

    31 438,26
    -62,42 (-0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0542
    -0,0045 (-0,42 %)
     
  • Gold future

    1 824,30
    -0,50 (-0,03 %)
     
  • BTC-EUR

    19 893,00
    -392,58 (-1,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    458,37
    -3,42 (-0,74 %)
     
  • Pétrole WTI

    111,20
    +1,63 (+1,49 %)
     
  • DAX

    13 280,99
    +94,92 (+0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 346,61
    +88,29 (+1,22 %)
     
  • Nasdaq

    11 524,55
    -83,07 (-0,72 %)
     
  • S&P 500

    3 900,11
    -11,63 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    27 049,47
    +178,20 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,45 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,2219
    -0,0051 (-0,42 %)
     

Législatives 2022 : un dernier sondage inquiétant pour les macronistes

CHRISTIAN HARTMANN

SONDAGE EXCLUSIF - Avec 265 à 305 députés, la majorité absolue d’Emmanuel Macron à l'Assemblée nationale n’est plus garantie dans la dernière projection de notre vague hebdomadaire Harris Interactive. La gauche, elle, surperforme.

C’est un sondage qui a de quoi donner des sueurs froides à la majorité. A deux jours du premier tour des élections législatives, la dernière vague de notre enquête Harris Interactive voit la projection en nombre de sièges à l’Assemblée nationale de l’alliance macroniste "Ensemble" reculer fortement sous les coups de boutoir de l’union de la gauche (Nupes). Avec seulement 265 à 305 députés au soir du 19 juin – notre estimation la plus basse depuis le début de notre enquête hebdomadaire sur les législatives – la majorité absolue d’Emmanuel Macron au Palais-Bourbon n'a jamais semblé aussi menacée (il lui faudrait pour y parvenir recueillir au moins 289 parlementaires). Dans le même temps, : elle recueillerait entre 145 et 203 sièges, un niveau jamais testé auparavant dans notre sondage. Les insoumis représenteraient à eux seuls un groupe de 90 à 110 députés s’imposant comme la principale force d’opposition au sein de l’Assemblée nationale ; et leurs alliés du PS (22 à 38 sièges) et d’EELV (22 à 37 sièges) seraient en mesure de disposer de leur propre groupe. La résistance des Républicains, qui recueilleraient entre 38 et 58 sièges et qu’Emmanuel Macron n’a pas réussi à totalement effacer, renforce l’incertitude d’un scrutin qui pourrait voir pour la première fois depuis Michel Rocard en 1988 une majorité relative à l’Assemblée nationale…

Au premier tour du scrutin, la gauche et les macronistes sont au coude à coude avec chacun 26% des intentions de vote. Alors que l’élection présidentielle avait consacré l’émergence de trois blocs, le Rassemblement national est largement distancé avec 20% des intentions de vote, victime de la probable démobilisation de ses électeurs et de l’absence d’alliance avec le parti d’Eric Zemmour "Reconquête" crédité de 6% des intentions de vote. Entre la Nupes et Ensemble, c’est désormais un duel bloc à bloc qui s’engage, à l’image des élections des députés Français de l’étranger qui voient majoritairement s’affronter la gauche et les macron[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles