La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 084,16
    +308,73 (+1,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,0426
    -0,0057 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 807,30
    0,00 (0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    18 535,27
    +194,97 (+1,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    416,57
    -3,57 (-0,85 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,45
    +2,69 (+2,54 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 113,66
    +84,92 (+0,77 %)
     
  • S&P 500

    3 822,64
    +37,26 (+0,98 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2094
    -0,0081 (-0,66 %)
     

Législatives 2022: cette circonscription en or réservée à une très proche de Mélenchon

Histoire d’éviter le pataquès autour de la non investiture par la Nupes de Lamia El Aaraje, la députée socialiste sortante de la 15e circonscription de Paris, certains au PS avaient imaginé un arrangement. Mais il se heurtait à la candidature de Sophia Chikirou, la communicante du leader des Insoumis, dans la très à gauche 6e circonscription de la capitale. Récit d’une tambouille.

C’est le gros couac de l’accord entre les forces de gauche aux . Dans la 15e circonscription de Paris, qui recouvre une bonne partie du 20e arrondissement de la capitale, la députée sortante socialiste, Lamia El Aaraje n’a pas été investie par la (Nupes). Une exception au sein du groupe où tous les élus qui le souhaitaient ont pu se représenter sous les couleurs de la Nupes. "J’estime être la candidate légitime", a immédiatement réagi Lamia El Aaraje, qui a décidé de se présenter coûte que coûte, comme candidate dissidente. L’enjeu n’est pas mince dans une circonscription acquise à la gauche où Jean-Luc Mélenchon a raflé 46% des voix au premier tour de la présidentielle.

Le coup est rude pour la jeune élue. Elle avait décroché son siège il y a moins d’un an à la faveur d’une élection partielle , et fait partie des étoiles montantes du Parti socialiste. Diplômée d’un doctorat de pharmacie, ex-collaboratrice parlementaire de la présidente PS de la commission des Affaires sociales Catherine Lemorton, elle est adjointe à la maire du 20e arrondissement depuis 2014. De juillet 2018 à avril 2021, elle a aussi occupé un poste de directrice chez la mutuelle Interiale pour un salaire de 7.600 euros brut mensuels.

Lire aussi

La "dissidente" soutenue par le PS

Lamia El Aaraje a d’autant plus de mal à accepter son éviction que la candidate désignée par la Nupes n’est autre que Danielle Simonnet, son ancienne rivale. Comédienne, personnalité historique de la gauche dans le 20e arrondissement, cette quinquagénaire avait quitté le PS en 2008 en même temps que Jean-Luc Mélenchon pour fonder le Parti de gauche, ancêtre de La France insoumise. En juin 2021, les deux femmes s’étaient affrontées en duel au second tour de l’élection législative partielle et c’est la socialiste qui l’avait emporté avec 56,5% des voix contre 43,5% pour l’Insoumise. Une victoire sur laquelle Lamia El Aaraje s’appuie aujourd’hui pour justifier son maintien: "les électeurs sur ma circonscription ont voté il[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles