Marchés français ouverture 6 h
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,86 (+1,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,14 (+0,90 %)
     
  • Nikkei 225

    26 437,68
    +283,87 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,0437
    +0,0013 (+0,13 %)
     
  • HANG SENG

    21 830,35
    -29,44 (-0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    19 549,83
    +950,52 (+5,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    442,53
    +22,39 (+5,33 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     

Législatives: énorme percée du RN qui pourra former un groupe à l'Assemblée Nationale

Le Rassemblement National effectue une énorme percée aux législatives 2022, pour pourrait obtenir près de 90 sièges, devant Les Républicains.

Après un score inégalé à la présidentielle,Le est en voie de réaliser une percée historique dimanche au second tour des législatives, avec un groupe de 60 à 100 députés, soit dix à quinze fois plus d'élus qu'actuellement, selon les premières estimations.

Sa candidate à l'Elysée Marine Le Pen avait déjà obtenu un score jamais vu au second tour de la présidentielle, avec 41,5% des voix.

Le parti d'extrême droite, qui avait déjà progressé de 5,5 points au premier tour, en réunissant 18,7% des voix (13,2% en 2017), semble devoir devancer en sièges le parti de droite Les Républicains, alors que la coalition présidentielle sortante Ensemble! perd la majorité absolue face à l'alliance de la gauche Nupes.

En Gironde, terre pourtant peu acquise au RN, la présidente du groupe RN en Nouvelle Aquitaine Edwige Diaz a annoncé sa victoire sur Twitter.

"On a gagné", criaient des militants du RN à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), où Marine Le Pen, qui devrait être réélue haut la main, doit prendre la parole.

Le patron par intérim du RN, , a salué sur TF1 un "tsunami" pour son mouvement.

Le RN, qui était arrivé en tête au premier tour dans 108 circonscriptions, réalise cette performance en dépit d'un scrutin majoritaire et d'une absence d'alliances avec le parti d'Eric Zemmour Reconquête!, sur fond de forte abstention, autour de 54%.

Avec plus de 15 élus, le RN constitue ainsi un groupe à l'Assemblée nationale, pour la première fois depuis 1986, ce qui lui permet de disposer de davantage de moyens et de temps de parole.

"Président minoritaire"

Marine Le Pen triple la mise par rapport au nombre de députés qu'avait obtenus son père en 1986 (32 du Front national et 3 du petit mouvement conservateur CNIP). Ce groupe, qui a siégé de 1986 à 1988, nommé Front national-Rassemblement national [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles