La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,36 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    29 693,08
    -1 269,79 (-4,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,05 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,09 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,83 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,25 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

Législative partielle: une troisième génération de Dassault pour l’Oise?

·2 min de lecture

Dans la 1ère circonscription de l’Oise, Victor Habert-Dassault affronte un deuxième tour, dimanche 6 juin, pour succéder à son oncle Olivier Dassault au siège de député.

Qui est Victor Habert-Dassault, candidat à la succession d’, , comme député de la 1ère circonscription de l’Oise? A 28 ans, le fils de Marie-Hélène Dassault, benjamine de la fratrie dont Olivier était l’aîné, a de bonnes chances de l’emporter avec sa suppléante Nicole Cordier, maire de Bonneuil-les-Eaux. Au premier tour de cette élection partielle, le 30 mai, le candidat investi par LR est arrivé largement en tête face à Claire Marais-Dubreuil (RN), avec 58,44% des voix contre 15,27% à son adversaire. Mais la participation étant insuffisante (26,41% seulement de votes exprimés), un second tour se déroule ce dimanche 6 juin, a priori sans grand suspense.

S’il l’emportait, le jeune avocat deviendrait le troisième représentant de la famille à occuper le siège de député de cette circonscription de l’Oise, une véritable dynastie. Le premier était son arrière-grand-père l’avionneur Marcel Dassault, fondateur du groupe industriel qui porte son nom, élu depuis 1957 jusqu’à sa mort en 1986, à l’âge de 94 ans. Il était alors le doyen de l’Assemblée nationale. Le deuxième était son oncle Olivier qui y a siégé pendant 27 ans, lui aussi jusqu’à son décès dans le crash de son hélicoptère. Une grande longévité interrompue le temps d’une mandature, entre 1997 et 2002, quand le socialiste Yves Rome avait remporté la circonscription.

Fils de Marcel et , Serge Dassault – décédé il y a bientôt trois ans - n’a, lui, jamais réussi à se faire élire député. Mais il a longtemps été maire de Corbeil et sénateur de l’Essonne, des mandats très controversés.

Véritable bataille en juin 2022

La politique, une affaire de famille ? C’est Natacha Dassault, la veuve d’Olivier, qui a adoubé Victor Habert-Dassault pour relever ce défi, l’accompagnant même dans plusieurs déplacements de campagne. Le candidat a confié au Bonhomme Picard, l’hebdomadaire local, avoir déjà envisagé de faire de la politique, après avoir passé deux ans (de 2015 à 2017) comme attaché parlementaire de Jérôme Chartier, député[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi