Marchés français ouverture 6 h 52 min
  • Dow Jones

    34 022,04
    -461,68 (-1,34 %)
     
  • Nasdaq

    15 254,05
    -283,64 (-1,83 %)
     
  • Nikkei 225

    27 765,68
    -169,94 (-0,61 %)
     
  • EUR/USD

    1,1325
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    23 658,92
    +183,66 (+0,78 %)
     
  • BTC-EUR

    50 346,55
    -820,69 (-1,60 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 448,46
    -20,62 (-1,40 %)
     
  • S&P 500

    4 513,04
    -53,96 (-1,18 %)
     

L'édito du nouveau Sciences et Avenir - La Recherche : tempêtes, chaleur extrême, inondations... ce que prévoient les scientifiques

·2 min de lecture

L'édito de Carole Chatelain, directrice de la rédaction, est extrait de Sciences et Avenir - La Recherche 897, daté novembre 2021. Le magazine est disponible dans tous les points de vente habituels dès le jeudi 21 octobre, et également en version numérique.

Parmi les scientifiques couronnés du très prestigieux prix Nobel au mois d’octobre 2021, deux ont été distingués en physique pour des recherches dont les implications concernent directement le climat : l’Américain Syukuro Manabe et l’Allemand Klaus Hesselmann simultanément honorés pour leurs travaux conjoints de "modélisation du climat de la Terre, de quantification de la variabilité et de prévision du réchauffement planétaire" (p. 58). Preuve de l’urgence du sujet, c’est précisément aux extrêmes climatiques que nous consacrons notre dossier (p. 32). Et ce à l’heure où les tempêtes, les canicules et inondations rythment notre quotidien.

"Influence humaine"

Pas un jour ne se passe, ou presque, sans qu’une nouvelle catastrophe ne nous soit annoncée, en Europe, aux États-Unis ou ailleurs. Fait majeur : la cause principale en est désormais formellement connue et reconnue ! Le Giec, ce groupe d’experts intergouvernemental qui étudie depuis plus de trente ans les changements climatiques, a rendu cet été un 6e rapport qui fera date : il établit — pour la première fois — un lien entre ces extrêmes et le réchauffement en cours, lien jusqu’alors toujours supposé, jamais prouvé. Les études sont désormais fl agrantes affi rment les experts. Et notre journaliste Loïc Chauveau de nous apprendre que 115 personnes trouvent quotidiennement la mort dans le monde en raison d’une catastrophe naturelle dont il est certain que la plupart sont attribuables "à l’influence humaine".

"Dômes de chaleur"

Et la France ? Elle n’est et ne sera épargnée ni par les "dômes de chaleur", les gels précoces, les submersions et autres inondations dont nous expliquons, schémas à l’appui, les mécanismes (p. 42). Nous publions également des cartes d’exposition qui détaillent les zones à risques et anticipent notamment le violent « coup de chaud » que l’Hexagone connaîtra d’ici à trente ans à peine. Pour tenter de freiner le phénomène, les États du globe, qui se réuniront lors de la COP26 à Glasgow (Royaume-[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles