La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 801,54
    +543,22 (+1,59 %)
     
  • Nasdaq

    15 047,06
    +150,21 (+1,01 %)
     
  • Nikkei 225

    29 639,40
    -200,31 (-0,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,1737
    +0,0041 (+0,35 %)
     
  • HANG SENG

    24 510,98
    +289,44 (+1,19 %)
     
  • BTC-EUR

    37 359,98
    +237,79 (+0,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 099,73
    -9,19 (-0,83 %)
     
  • S&P 500

    4 454,32
    +58,68 (+1,33 %)
     

Quand l'école n'arrive plus à recruter de profs

·2 min de lecture

INFOGRAPHIE - Cette année encore le nombre de candidats aux concours de recrutement d'enseignants a fortement baissé. La prime d'attractivité annoncée par Jean-Michel Blanquer en cette rentrée ne suffira pas à boucler les emplois du temps. Pour gérer cette crise des vocations, l'Education nationale multiplie les recours aux contractuels. Une solution forcément bancale.

De 29 à 57 euros nets par mois. C’est le montant de l’augmentation que touchera une partie des enseignants à compter de février 2022. Tous ne seront pas concernés puisque a annoncé, en cette rentrée, privilégier le début et milieu de carrière, en retard d’environ 20% par rapport à la . Un professeur débutant qui percevait 1.700 euros nets par mois en 2020 va gagner 1.869 euros après les deux volets d’augmentation de 2021 et 2022. L’objectif du ministre est de parvenir à 2.000 euros nets mais ce sera sous un autre quinquennat. "C’est un montant que l’on atteint aujourd’hui après 13 ans de carrière", se désole Nicolas Glière, cofondateur du mouvement des Stylos Rouges. La grille des salaires des enseignants s’améliore en revanche nettement avec le passage à la hors classe qui permet d’atteindre 3.850 euros bruts en fin de carrière hors prime, mais il faut 53,2 ans en moyenne à un professeur des écoles pour l’atteindre.

30% de candidats en moins au Capes de maths

Améliorer le pouvoir d’achat des enseignants est devenu une priorité pour attirer des talents alors que la pénurie de profs menace. Car à chaque rentrée, c’est le même casse-tête pour les rectorats et chefs d’établissement: gérer la pénurie de profs qui s’accentue chaque année un peu plus. "Il y a dix ans, quelques matières étaient sous tension comme les maths ou les langues, aujourd’hui le phénomène se généralise y compris chez les professeurs des écoles", constate Gilles Langlois, secrétaire national du syndicat Unsa. Au point que l’académie de Versailles et de Créteil ont créé un concours supplémentaire de professeur des écoles faute de candidats suffisants au concours national.

Dans le secondaire, les maths restent la matière la plus "préoccupante", résume le sénateur (LR) Gérard Longuet dans son rapport "." Entre 2010 et 2020, le nombre de candidats au Capes de maths a fondu de 30%. Cette année, la moyenne des admis à ce concours s’élevait à 8/20. Mais le phénomène s’étend aux sciences, à l’économie e[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles