Marchés français ouverture 5 h 8 min
  • Dow Jones

    34 589,77
    +737,24 (+2,18 %)
     
  • Nasdaq

    11 468,00
    +484,22 (+4,41 %)
     
  • Nikkei 225

    28 281,04
    +312,05 (+1,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,0429
    +0,0021 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    18 832,58
    +235,35 (+1,27 %)
     
  • BTC-EUR

    16 429,61
    +4,79 (+0,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    405,96
    +5,26 (+1,31 %)
     
  • S&P 500

    4 080,11
    +122,48 (+3,09 %)
     

Comment l'école de commerce Excelia mise sur la réalité virtuelle pour réinventer sa pédagogie

REPORTAGE - Grâce au numérique, Excelia, l’école de commerce de La Rochelle développe une pédagogie basée sur l’interactivité et la réalité virtuelle. Les premiers étudiants ont commencé à tester ces nouvelles expériences.

"Il y a un gros problème à la piscine, il faut que vous veniez!" L’exercice Red Alert vient de commencer. Dans un luxueux hôtel, un vacancier s’est noyé. Il fait un arrêt cardiaque. Equipé d’un casque Meta Quest Pro, l’étudiant de bachelor à Excelia, école de commerce de La Rochelle, est dans la peau du directeur de l’établissement. Grâce à la réalité virtuelle, il interagit avec différents personnages – maître-nageur, animateurs, touristes, pompiers…-, se saisit même d’objets comme le défibrillateur et la mallette de secours, en actionnant son joystick, se téléporte d’un endroit à l’autre, et doit décider rapidement malgré le stress ambiant. Régulièrement, un encart s’affiche sur l’écran pour lui soumettre des actions à prendre –ou pas. "L’objectif est de détailler la procédure d’intervention et de créer des automatismes en rejouant la scène", explique Kévin Grande, professeur de management du tourisme, qui a coconçu ce film 3D dans le cadre de la formation à la gestion de crise.

Gagner en confiance grâce à la réalité virtuelle

Depuis ce mercredi 9 novembre, cet apprentissage immersif est dispensé à l’école de commerce de La Rochelle. D’autres étudiants, en première année de master, peuvent s’entraîner à la prise de parole en public dans un amphithéâtre virtuel où ils présentent leur exposé à des camarades tout aussi fictifs. A l’issue de la session, un logiciel d’intelligence artificielle analyse leur qualité d’expression, les tics de langages, les blancs entre les phrases, le débit de parole, mais aussi leur façon de se bouger et les mouvements de tête. "Les points positifs permettent de prendre confiance en soi, explique Coline Le Clech, étudiante du parcours management associatif. Moi qui ai la boule au ventre quand je parle devant les autres, ça m’apprend à gérer." Son camarade de promo, Sébastien Mondeilh, va plus loin: "Les cours en amphi ou à distance, même avec une vidéo, c’est fini."

Lire aussiLe classement 2022 des écoles de commerce

Cette pédagogie nova[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi