La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 303,17
    -633,87 (-2,05 %)
     
  • Nasdaq

    13 270,60
    -355,47 (-2,61 %)
     
  • Nikkei 225

    28 635,21
    +89,03 (+0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,2115
    -0,0053 (-0,44 %)
     
  • HANG SENG

    29 297,53
    -93,73 (-0,32 %)
     
  • BTC-EUR

    25 811,20
    -1 034,99 (-3,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    628,05
    -11,87 (-1,85 %)
     
  • S&P 500

    3 750,77
    -98,85 (-2,57 %)
     

Avec l'Éco-Score, vous pourrez évaluer l'impact sur l'environnement de ce que vous mangez

·2 min de lecture

Un collectif d'acteurs de l'alimentation comprenant les applications Yuka ou ScanUp, les sites Marmiton ou La Fourche, vient de lancer ce jeudi 7 janvier un nouvel outil permettant de connaître l'impact sur l'environnement des produits que vous mangez. Appelé Éco-Score, il donnera aux produits agroalimentaires, et même aux plats préparés, une note de A à E mesurant l'impact environnemental de leur production. Ce score sera symbolisé par une feuille et comprendra un code couleur du vert au rouge.

En matière de présentation et de compréhension, l'Éco-Score se rapproche a priori volontairement de son prédécesseur, le Nutri-Score, qui donne aussi une notation de A à E, mais sur les qualités nutritionnelles des aliments. De plus en plus utilisé, que ce soit par les industriels ou la grande distribution, il se développe néanmoins sur la base du volontariat des acteurs de l'alimentation. Concernant l'Éco-Score, on pourra le trouver dès aujourd'hui sur les applications Open Food Facts et Frigo Magic ou sur le site Marmiton, et en février prochain sur l'application Yuka dans un onglet dédié.

À lire aussi — Une centaine d'OGM sont autorisés en France, y compris dans l'alimentation humaine

La méthodologie de calcul de l'Éco-Score repose en grande partie sur l'Analyse du Cycle de Vie (ACV), issue de la base de données Agribalyse développée depuis une dizaine d'années par l'ADEME, l'Agence de la transition écologique, et l'INRAE, l'Institut national de la recherche agronomique, deux organismes officiels. Cette analyse couvre la majorité des enjeux environnementaux, comme les impacts sur le climat, l'air, le sol, l'eau, etc. et donne un score noté sur 100.

Pour compléter cette notation, les acteurs du collectif ont décidé d'ajouter un principe de bonus et de malus sur les critères suivants : présence de labels, provenance géographique des produits, politique environnementale du pays producteur, espèces menacées, recyclabilité de l'emballage et saisonnalité. Ces bonus et malus peuvent (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Café, chanvre, barbecue... Ce qui vous attend dans vos assiettes en 2021
Les 25 plus grandes entreprises de l'armement au monde
Accusé de fraude, Boeing va verser 2,5 Mds$ pour régler la crise liée au 737 MAX
Les catastrophes climatiques ont causé 210 Mds$ de dégâts en 2020
Les 10 compagnies aériennes qui ont perdu le plus de trafic en Europe en 2020