La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 977,52
    -115,44 (-0,34 %)
     
  • Nasdaq

    12 184,78
    +368,46 (+3,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 402,05
    +55,17 (+0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0917
    -0,0077 (-0,70 %)
     
  • HANG SENG

    21 958,36
    -113,82 (-0,52 %)
     
  • BTC-EUR

    21 935,50
    +727,41 (+3,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    546,72
    +1,41 (+0,26 %)
     
  • S&P 500

    4 177,12
    +57,91 (+1,41 %)
     

Comment Léa Nature, champion du bio alimentaire et cosmétique est devenu le messi du capitalisme vertueux

D. Boulegon

RENCONTRE - Les Français ont-ils du cœur? (9/12). Après avoir créé la première ETI à mission en 2019, le président-fondateur de Léa Nature, champion du bio et écolo-engagé, va transmettre sa société à un fonds d'œuvres sociales. Son but: "contribuer au bien commun".

Quand la 291e fortune de France, selon le classement 2022 de Challenges (400 millions d'euros), vient à Paris, il descend au Holiday Inn de la gare de l'Est. Un détail qui colle aux mœurs frugales du président-fondateur de Léa Nature. Charles Kloboukoff s'est engagé dans une démarche encore très rare en France: léguer sa fortune à un fonds d'œuvres sociales. "C'est l'aboutissement du modèle que je porte d'entreprise citoyenne alternatif aux dérives ultralibérales du capitalisme", pose-t-il.

De fait, ce Toulousain issu d'une petite classe moyenne a tracé en autodidacte son parcours d'entrepreneur à succès écolo-engagé. En 1993, à 29 ans, il crée Léa Nature (pour Laboratoire d'équilibre alimentaire), basée à La Rochelle et en fait le champion du bio alimentaire et cosmétique (Jardin Bio, So Bio…).

Adhésion à 1% for the Planet

Bien avant que cela ne devienne à la mode et au-delà des exigences de tout label, ce précurseur a travaillé à supprimer les pesticides de ses infusions, les additifs de ses plats traiteurs, les molécules chimiques de ses crèmes de soins; investissant pour soutenir les agriculteurs bio locaux en circuit court et les filières de commerce équitable. Bilan carbone dès 2009, plan climat en 2013, réduction drastique de l'usage du plastique depuis 2016, Léa Nature est la première ETI à devenir une entreprise à mission en 2019. Pionnière aussi du Made in France, avec ses usines éco-conçues en Charente-Maritime.

"Nous avons démontré qu'on peut mener un business en vendant des produits sains et éthiques, en faisant l'effort de préserver au maximum le climat et la biodiversité, explique Kloboukoff. En contrepartie, nous limitons la publicité… et aussi les dividendes plafonnés à 25% des profits." Résultat, Léa Nature affiche un chiffre d'affaires de 501 millions d'euros, quintuplé en dix ans, une marge autour de 10%, et emploie 2.000 collaborateurs.

Mais agir en entrepreneur responsable ne suffisait pas. Pour en faire plus pour la nature, Kloboukoff s'est la[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi