Marchés français ouverture 2 h 55 min
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,93 (+0,45 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,94 (-0,52 %)
     
  • Nikkei 225

    28 142,49
    -140,54 (-0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,0359
    -0,0045 (-0,44 %)
     
  • HANG SENG

    17 225,41
    -348,17 (-1,98 %)
     
  • BTC-EUR

    15 652,27
    -455,87 (-2,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    380,15
    -2,51 (-0,66 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     

Krach sur les obligations, dette, inflation… “gare à une spirale négative”

Witthaya Prasongsin/Getty Images

Ce sont les trois principaux dangers économiques qui menacent notre avenir : le niveau stratosphérique de la dette publique, la flambée de l’inflation et la remontée de plus en plus forte des taux d’intérêt des obligations d’Etat et par là même de nos crédits. Et ce, en particulier dans l’Hexagone. Ainsi, sans surprise, la dette publique française a atteint un nouveau sommet historique de 2.916,8 milliards d’euros au deuxième trimestre 2022. Elle dépassera inévitablement la barre des 3.000 milliards d’euros d’ici la fin 2022.

Dans ce cadre, et comme cela s’observe depuis déjà quelques mois, les taux d’intérêt des obligations d’Etat continueront de se tendre. Le krach obligataire a d’ailleurs déjà commencé dès la fin 2021 et atteint désormais une ampleur oubliée depuis 1994. Du début septembre 2021 au 23 septembre 2022, les taux d’intérêt à dix ans des obligations d’Etat sont ainsi passés de 0,6% à 4,5% en Grèce, de 0,6% à 4,2% en Italie et de 0,3% à 3,1% en Espagne. Même l’Allemagne, qui reste pourtant “l’élève” le moins dissipé de la classe UEM (zone euro) en matière d’augmentation de sa dette publique, a vu son taux du Bund 10 ans passer sur cette même période de -0,4 % à quasiment 2%, un plus haut depuis janvier 2014.

Quant au taux d’intérêt des obligations de l’Etat français à dix ans, la sanction a également été sévère, puisque celui-ci a augmenté de -0,4 % en janvier 2021 à 2,6% le 23 septembre 2022, un sommet depuis septembre 2013. Bien plus grave, compte tenu de cette remontée (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Taux d’intérêt : “la Fed persiste et signe” face à l’inflation
Rachat de M6 : Niel, Berlusconi et Kretinsky ont déposé une offre
Bourse : pourquoi l'inflation risque de rester longtemps élevée
E-sport : le fondateur et PDG de G2, un des clubs de e-sport les plus populaires au monde, quitte ses fonctions
Comment eBay compte se refaire une jeunesse