La bourse ferme dans 7 h 11 min
  • CAC 40

    5 406,65
    -52,97 (-0,97 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 492,65
    -43,73 (-1,24 %)
     
  • Dow Jones

    30 303,17
    -633,83 (-2,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,2109
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • Gold future

    1 841,40
    -7,50 (-0,41 %)
     
  • BTC-EUR

    25 583,72
    -760,98 (-2,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    624,10
    -3,56 (-0,57 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,48
    -0,37 (-0,70 %)
     
  • DAX

    13 389,00
    -231,46 (-1,70 %)
     
  • FTSE 100

    6 467,90
    -99,47 (-1,51 %)
     
  • Nasdaq

    13 270,60
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    3 750,77
    -98,85 (-2,57 %)
     
  • Nikkei 225

    28 197,42
    -437,79 (-1,53 %)
     
  • HANG SENG

    28 550,77
    -746,76 (-2,55 %)
     
  • GBP/USD

    1,3652
    -0,0039 (-0,29 %)
     

Krach boursier : faut-il investir progressivement ou d'un coup pour en profiter ?

·2 min de lecture

Qui aurait imaginé, il y a un mois, que l'Europe connaîtrait la première quarantaine de son histoire pour lutter contre l'actuelle épidémie de coronavirus ? Personne. Un tel scénario ne pouvait pas être anticipé. Une telle réaction boursière non plus. Première leçon : il est trop tard pour vendre Malgré la chute exceptionnelle des marchés observée ces dernières semaines, peu de choses sont remises en cause pour les investisseurs. Les marchés actions, dont les valorisations sont redevenues très abordables, offrent plus que jamais des perspectives de rendement attrayantes à long terme. Ce n'est donc plus le moment de vendre ses actions, mais plutôt d'en acheter si vous disposez de liquidités prêtes à être investies. Et pour cause : un épargnant qui vend ses actions pour sécuriser son épargne pendant une chute est en retard. Pire : celui qui vend ses actions pour sécuriser son placement en attendant des jours meilleurs pour réinvestir sera doublement en retard, puisqu'il ratera une partie du rebond avant d'être rassuré. Dans tous les cas, il sera perdant face à l’épargnant qui aura préféré partir en vacances en éteignant sa radio et sa télévision pour éviter la panique. Deuxième leçon : quitte à investir, autant le faire en une fois Certains épargnants disposent néanmoins de réserves n'ayant pas été impactées par la chute des marchés. Chacun se reconnaîtra dans les différents cas que l'on peut citer : placements en fonds en euros, Livret A, LDDS ou simples liquidités non investies sur un compte courant. Pour ces personnes, il est logique de vouloir «faire les soldes» en profitant d'un point d'entrée sans doute historique sur les marchés actions. Pour celles et ceux qui s'apprêtent à franchir ce pas, il est souvent recommandé d'agir de manière progressive pour lisser son point d'entrée. L'idée est alors d'étaler son placement sur plusieurs mois afin d’éviter de Cliquez ici pour lire la suite