Marchés français ouverture 7 h 20 min
  • Dow Jones

    34 033,67
    -265,63 (-0,77 %)
     
  • Nasdaq

    14 039,68
    -33,22 (-0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    29 291,01
    -150,29 (-0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,1992
    -0,0009 (-0,07 %)
     
  • HANG SENG

    28 436,84
    -201,66 (-0,70 %)
     
  • BTC-EUR

    31 886,06
    -1 978,61 (-5,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    961,10
    -31,37 (-3,16 %)
     
  • S&P 500

    4 223,70
    -22,89 (-0,54 %)
     

Koh-Lanta passe l’épreuve Covid

·2 min de lecture

Largement suivie pendant les confinements, l’émission de téléréalité de TF1 compte bien exploser les audiences pour ses 20 ans grâce à un cocktail d’imprévus et de décors dépaysants.

Avalent-ils, dégoûtés, des yeux de poisson? Tirent-ils sur des cordes, muscles tétanisés? Ou se damneraient-ils pour trois grains de riz? En ce moment même, en Polynésie, sur le tournage de Koh-Lanta All Stars, de coriaces candidats, qui se sont tous distingués dans de précédentes éditions, s’affrontent pour célébrer les 20 ans du jeu télévisé. Ce sera l’événement de la prochaine rentrée sur .

Affamer des individus ou les forcer à s’éliminer les uns les autres sans pitié ne fait plus polémique depuis longtemps. Le premier confinement avait déjà fait exploser les audiences de Koh-Lanta – jusqu’à 6,8 millions de spectateurs pour la finale, en juin dernier! Mieux, cette robinsonnade est devenue tendance. Le très branché So Foot la chronique en direct comme un match de foot. Olivier Véran, le ministre de la Santé, répète que le test Covid n’est pas "un totem d’immunité". Et les créateurs de mèmes délirent sur l’ultrapopulaire animateur, Denis Brogniart.

Lire aussi

Dire qu’en 2018, . Mais cette mise en jachère l’a servi. Une image cool, et plus seulement sportive, est alors peaufinée. TF1 installe dans Paris des "poteaux", permettant aux passants de se confronter à cette épreuve redoutée où l’on doit garder l’équilibre sur un mini-carré de bois. Puis imagine, dans 30 villes, le Run Challenge, un parcours en forme de totem.

Un aspirateur à pubs

Mais pour tirer parti de la période, encore fallait-il que Koh-Lanta survive à 19 saisons. Le vrai phénomène est là. L’émission "intergénérationnelle qui permet le partage", insiste Fabrice Bailly, directeur des programmes, constitue l’un des actifs de TF1: succès assuré 25 soirées par an en deux salves, qui dit mieux? Les écrans publicitaires de la saison actuelle se sont arrachés malgré un tarif accru de 15% en deux ans. L’île inhospitalière sans eau, sans nourriture, sans feu, reste un immuable. Autour, le dispositif est sans cesse retouché. Comme un shampooing, une boisson ou une voiture, Koh-Lanta est une marque. Tout y est or[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi