Marchés français ouverture 3 h 19 min
  • Dow Jones

    35 258,61
    -36,15 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 021,81
    +124,47 (+0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    29 213,04
    +187,58 (+0,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,1648
    +0,0030 (+0,26 %)
     
  • HANG SENG

    25 750,97
    +341,22 (+1,34 %)
     
  • BTC-EUR

    53 928,99
    +282,18 (+0,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 465,36
    +13,73 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 486,46
    +15,09 (+0,34 %)
     

Koh-Lanta – Maxime éliminé : "Je n’étais qu’un pion à sacrifier !"

·1 min de lecture

Avez-vous hésité avant d’accepter de participer à cette édition All Stars ?

Maxime : Non, j’ai dit oui tout de suite. Je voulais continuer à réaliser mon rêve d’enfant.

A ce qu’il paraît vous vous êtes blessé avant votre départ ?

Oui, je me suis fait une grosse tendinite au genou ! Arrivé en Polynésie ça allait mieux, mais psychologiquement, au départ du parcours du combattant, je craignais de me refaire mal.

À lire également

Koh-Lanta - Karima : "Cette élimination m’a beaucoup affectée"

En 2019, vous étiez seul contre tous. Appréhendiez-vous de vous retrouver à nouveau dans cette situation ?

Pas vraiment. Durant la guerre des Chefs, en tant que guide de survie, j’étais hyper soucieux du confort de mes coéquipier et donc toujours très sérieux. Cette fois-ci tous les candidats étaient aguerris en survie, j’ai donc été plus détendu. Je pense que c’est ce qui a fait la différence.

Était-ce compliqué d’évoluer dans une équipe 100% masculine ?

Ce qui m’a gêné, c’est plutôt le manque d’ancienneté. Certains candidats avaient déjà vécu des aventures ensemble donc forcément, il y avait des mécaniques qui m’échappaient. Si les tribus avaient été mixtes dès le départ, mon aventure aurait été dif... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles