La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 180,74
    -562,08 (-1,62 %)
     
  • Nasdaq

    13 346,50
    -55,36 (-0,41 %)
     
  • Nikkei 225

    28 608,59
    -909,71 (-3,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,2167
    +0,0032 (+0,27 %)
     
  • HANG SENG

    28 013,81
    -581,89 (-2,03 %)
     
  • BTC-EUR

    46 212,75
    -1 410,59 (-2,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 502,55
    +1 259,87 (+519,15 %)
     
  • S&P 500

    4 140,21
    -48,22 (-1,15 %)
     

“Koh-Lanta” : l’édition all stars du jeu de TF1 perturbée par le coronavirus

·1 min de lecture

Dotée d'un incroyable casting, qui réunit certains des aventuriers les plus emblématiques du programme de TF1, la prochaine édition all stars de Koh-Lanta célèbrera les 20 ans d'existence de l'émission. Le programme est actuellement en tournage du côté de la Polynésie Française. Si les équipes d'Adventure Line Productions ont mis en place une véritable bulle sanitaire avant et pendant le tournage, afin d'éviter la formation d'un éventuel cluster, cela ne fut malheureusement pas suffisant. Selon les informations dévoilées par Tahiti Infos le 21 avril 2021, un membre de la production de Koh-Lanta aurait été testé positif au coronavirus.

"Un membre de l'équipe de l'émission Koh-Lanta a été testé positif au Covid-19 et (évacué) dimanche après-midi depuis son confinement à Raiatea vers le centre hospitalier de Taaone. Une enquête sanitaire débute ce lundi auprès d'éventuels cas contacts sur l'île Sacrée. La personne contaminée faisait partie des personnels autorisés exceptionnellement à effectuer leur confinement en dehors de l'île de Tahiti," a expliqué le site d'information. "Notons que certains autres membres de l'équipe de Koh-Lanta en quatorzaine à Tahiti en site dédié avaient déjà été dépistés positifs au Covid-19 ces derniers jours," a également ajoutéTahiti Infos.

"Koh-Lanta est venue avec un protocole encore plus rigoureux que ce qu'on impose aux personnes qui viennent avec des motifs impérieux. Cela a fait l'objet d'une convention très stricte. Pour le coup, il y a une bulle (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite