Publicité
Marchés français ouverture 8 h 38 min
  • Dow Jones

    39 872,99
    +66,22 (+0,17 %)
     
  • Nasdaq

    16 832,62
    +37,75 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    38 946,93
    -122,75 (-0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,0859
    -0,0002 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    19 220,62
    -415,60 (-2,12 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 403,25
    +92,38 (+0,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 517,25
    +28,70 (+1,93 %)
     
  • S&P 500

    5 321,41
    +13,28 (+0,25 %)
     

Comment "Knollsy", supporter de West Ham, est devenu un héros après la bagarre avec les fans d'Alkmaar

La qualification de West Ham pour la finale de la Ligue Europa Conference est passée au second plan ce jeudi, lorsqu'une bagarre a éclaté dans les travées de l'AFAS Stadion. Après le coup de sifflet final, des supporters néerlandais ont tenté de pénétrer dans la tribune où étaient placés les fans des Hammers, mais aussi les familles et des amis des joueurs et membres du staff du club anglais.

Au milieu de ces scènes de chaos, un homme a beaucoup fait parler de lui: Chris Knoll, surnom "Knollsy". Âgé de 58 ans, l'électricien, père de quatre enfants, s'est transformé en héros en tenant tête aux supporters du club local, qui voulaient en découdre avec le box des Hammers. Sur des vidéos publiées sur les réseaux, on le voit faire tout son possible pour empêcher les fans de s'en prendre aux proches des joueurs de West Ham, très remontés face à la situation.

L'hommage d'Areola

Contacté par le Daily Mail au lendemain de cette soirée agitée, Chris Knoll a rappelé qu'il n'était pas "un héros" malgré des séquelles au niveau de son visage et son tee-shirt déchiré. "J'ai juste fait ce que j'avais à faire. Il y avait un autre gars qui les repoussait, confie-t-il. Je n'aime pas les intimidateurs et j'ai juste dû essayer de les arrêter. Je pensais que la meilleure façon de défense, c'était d'attaquer. Ils avaient l'intention de semer le trouble et je ne voulais pas qu'ils atteignent ceux qui sont derrière nous."

"Knollsy" a ensuite expliqué comment la situation a rapidement dégénéré. "Je les ai tous vus rassemblés sur le côté du terrain. Ils ont brisé les barrières et se sont dirigés vers le premier groupe de fans de West Ham. Ils n'allaient pas laisser faire. Il était assez évident de savoir ce qui allait se passer, car ils avaient l'intention de venir nous voir. C'étaient les ultras, ça se voyait à ce qu'ils portaient. J'ai juste décidé que je n'allais pas les laisser monter. Je pensais juste que la meilleure forme de défense serait d'atteindre le haut des escaliers où ils montaient, de rester là et d'essayer de les arrêter. Ils donnaient des coups de poing et j'ai juste fait de mon mieux pour rester là et encaisser les coups."

PUBLICITÉ

Ses actes ont été salués par Alphonse Areola et son épouse Marrion, présente au stade jeudi soir. "Le plus grand héros hier soir était cet homme, Knollsy. Il a fait de son mieux pour défendre les familles des joueurs face aux supporters locaux. Merci Knollsy", a écrit Marrion Areola sur Instagram. L'international français a de son côté salué une "légende". Un héros qui espère obtenir des places pour la finale organisée à Prague le 7 juin, où il croise les doigts pour "profiter d'un match fantastique".

Article original publié sur RMC Sport