La bourse est fermée

KLM ne veut plus "être traité comme une filiale d'Air France"

1 / 2

KLM ne veut plus "être traité comme une filiale d'Air France"

Le conseil d'administration de KLM, le partenaire d'Air France, a écrit à la patronne par intérim du groupe pour se plaindre du manque d'informations sur le processus de recrutement du futur PDG d'Air France-KLM.

La grogne monte du côté de KLM, le partenaire Néerlandais d'Air France. Son conseil d'administration a écrit à Anne-Marie Couderc, qui assure l'intérim à la tête d'Air France-KLM, "pour se plaindre du manque d'informations entourant le processus de recrutement du futur PDG" du groupe, selon les informations des Echos.

Les Néerlandais réclament également une refonte de la gouvernance de l'entreprise, pour assure "une égalité de traitement" entre les deux compagnies. Pour mémoire, le patron d'Air France-KLM est également le patron d'Air France. Les Néerlandais souhaiteraient que soit nommé un véritable PDG d'Air France, comme c'est le cas pour KLM, dont le poste est occupé par Pieter Elbers, de sorte à ce que les deux dirigeants soient sur le même pied d'égalité.

Le nouveau PDG devrait être choisi avant le 15 juillet

"Les gens de KLM ont le sentiment que le PDG d'Air France-KLM se préoccupe essentiellement des affaires d'Air France", explique un représentant du personnel de KLM au quotidien. "Nous ne voulons plus être traités comme une filiale d'Air France, alors que KLM dégage quatre fois plus de bénéfices", auraient indiqué les administrateurs néerlandais. Pour mémoire, les deux groupes ont fusionné en 2004.

Air-France KLM se chercher un PDG depuis le 7 mai et la démission de Jean-Marc Janaillac. Celui-ci avait décidé de quitter ses fonctions après le rejet, par référendum, de...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi