La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 703,22
    -80,67 (-1,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 636,44
    -48,84 (-1,33 %)
     
  • Dow Jones

    30 932,37
    -469,64 (-1,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,2088
    -0,0099 (-0,81 %)
     
  • Gold future

    1 733,00
    -42,40 (-2,39 %)
     
  • BTC-EUR

    39 026,95
    +585,21 (+1,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    912,88
    -20,25 (-2,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,66
    -1,87 (-2,94 %)
     
  • DAX

    13 786,29
    -93,04 (-0,67 %)
     
  • FTSE 100

    6 483,43
    -168,53 (-2,53 %)
     
  • Nasdaq

    13 192,35
    +72,92 (+0,56 %)
     
  • S&P 500

    3 811,15
    -18,19 (-0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    28 966,01
    -1 202,26 (-3,99 %)
     
  • HANG SENG

    28 980,21
    -1 093,96 (-3,64 %)
     
  • GBP/USD

    1,3921
    -0,0091 (-0,65 %)
     

Comment Klaxoon révolutionne le travail en équipe et à distance

·1 min de lecture

Las des réunions interminables où personne ne s'écoute, Matthieu Beucher, jeune ingénieur de l'Enssat, rêvait de casser les vieilles méthodes de travail : "Chez Daimler, en Allemagne, j'ai été frappé de voir qu'il y avait une addition de talents mais que le collectif ne fonctionnait pas." Attiré par les projets collaboratifs, le jeune homme lance Regards en 2009 avec 4.000 euros de fonds propres. Aujourd'hui, rebaptisée Klaxoon, l'entreprise est rentable et emploie 260 personnes en France et à l'étranger. Une centaine d'embauches supplémentaires sont programmées en 2021.

Classée parmi les 40 start-up françaises les plus prometteuses, la société vend une collection d'outils à 12,90 euros par poste informatique et par mois. Son dernier produit, Board, lancé en fin d'année et facturé 9,90 euros, crée un espace de travail et de réunions virtuel, utilisable à distance, interactif et dynamique.

Des outils intégrés dans Teams

Chacun peut y poser des questions ou marquer ses idées sous forme de notes, de schémas ou de photos. Les participations sont ensuite organisées par thèmes et des sondages lancés pour la prise de décision. Board propose aussi une vidéoconférence et peut intégrer les applications existantes comme Zoom ou Teams. "Les visio sont minutées, comme ça, personne ne s'éternise."

Présenté cette année au Consumer Electronics Show (CES), Board a été boosté par la crise sanitaire et la généralisation du télétravail. "Aujourd'hui, plus de 5.000 organisations nous utilisent dan...


Lire la suite sur LeJDD