La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 315,18
    -78,57 (-0,23 %)
     
  • Nasdaq

    14 068,95
    -105,19 (-0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 441,30
    +279,50 (+0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,2129
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    28 638,53
    -203,60 (-0,71 %)
     
  • BTC-EUR

    33 438,34
    +596,50 (+1,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 008,32
    -2,29 (-0,23 %)
     
  • S&P 500

    4 248,58
    -6,57 (-0,15 %)
     

Kima Ventures, "business angel le plus actif du monde"

·2 min de lecture

Créé par Xavier Niel, le plus gros fonds d'amorçage français mise sur deux nouvelles entreprises par semaine. Son credo? Ratisser large.

Sur son site, le fonds Kima Ventures se présente comme "le business angel le plus actif du monde". Une rhétorique qui rappelle celle de , "le plus grand incubateur du monde". Du tout craché entre folie des grandeurs et mobilisation sincère pour l'écosystème . Car le serial entrepreneur et milliardaire utilise ce véhicule pour placer une partie de ses revenus dans les jeunes pousses les plus prometteuses. Pourtant, questionné par mail, Xavier Niel lâche un lapidaire "Kima, c'est Jean"…

Cofondée en 2010 par le trublion des télécoms et par l'entrepreneur israélien Jeremie Berrebi, cette structure naissante fait rêver Jean de La Rochebrochard, jeune diplômé d'un master en finances corporate et management international de la Sorbonne, qui fait ses premiers pas à l'accélérateur The Family. Il rencontre Xavier Niel lors d'une levée de fonds de la future licorne Capitaine Train. En 2015, bingo, son mentor lui confie les manettes. Son atout principal? "Mon réseau et ma capacité à l'entretenir", assène-t-il lors d'une formation Baby VC, en mars 2021, devant un groupe d'étudiants tendance fan club. Assuré, il leur raconte qu'il n'y a "pas de recette d'investissement idéale" et concède qu'il est parfois "trop confiant" sur certains deals.

Entreprises "scalables"

Installé entre Station F et les bureaux de NJJ, le holding personnel du patron, Kima Ventures est bien le plus gros fonds "early stage" français en nombre de start-up. Son porte feuille en compte 917, répertoriées sur des pages et des pages pour un montant total de quelque 120 millions d'euros investis. Parmi les plus réussies, on repère le système de géolocalisation , , les cours en ligne et les spécialistes de la fintech PayFit, Transfer-Wise et iBanFirst.

Très dynamiques, Jean de La Rochebrochard et les trois membres de son équipe s'engagent dans deux nouvelles entreprises chaque semaine pour un ticket moyen compris entre 100.000 et 150.000 euros. Tous les secteurs sont concernés, même s'ils privilégient les entre[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi