Marchés français ouverture 4 h 56 min
  • Dow Jones

    33 550,27
    -68,63 (-0,20 %)
     
  • Nasdaq

    13 092,85
    +29,25 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    32 098,65
    -273,25 (-0,84 %)
     
  • EUR/USD

    1,0511
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    17 538,97
    -72,90 (-0,41 %)
     
  • Bitcoin EUR

    25 166,84
    +193,99 (+0,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    567,07
    +4,42 (+0,79 %)
     
  • S&P 500

    4 274,51
    +0,98 (+0,02 %)
     

« Killers of the Flower Moon » : Martin Scorsese a réécrit son film, trop centré « sur tous les mecs blancs »

Au casting de « Killers of the Flower Moon », on retrouve Lily Gladstone, Leonardo DiCaprio, Robert De Niro et Jesse Plemons.
Imperative Entertainment

CINÉMA - Une question de point de vue. En attendant la sortie en salle de son prochain film, Killers of the Flower Moon, Martin Scorsese a accepté de dévoiler quelques détails sur l’écriture de ce nouveau long-métrage.

Adapté du roman de David Grann, le Killers of the Flower Moon du cinéaste de 80 ans a visiblement connu de nombreuses réécritures, dont une sur laquelle Martin Scorsese s’est attardé, dans un entretien avec le magazine Time.

Co-écrit avec le scénariste américain Eric Roth, l’une des précédentes versions du film était plus ou moins l’adaptation littérale du roman sorti en 2017, de l’aveu du réalisateur. Elle suivait ainsi l’enquête du FBI sur une série de meurtres au sein de la tribu amérindienne des Osages, dans l’Oklahoma du début des années 1920.

Dans cette version du script, c’était d’ailleurs Leonardo DiCaprio qui incarnait l’officier du FBI Tom White. Ce qui n’est plus le cas dans la version finale du film dévoilée à Cannes. Ce rôle est désormais tenu par Jesse Plemons (The Power of The Dog, Judas and the Black Messiah), tandis que Leonardo DiCaprio campe Ernest Burkhart, neveu du riche et influent éleveur William Hale incarné par Robert De Niro.

« Après un certain point, j’ai réalisé que je faisais un film sur tous les hommes blancs », a révélé le réalisateur de Mean Streets et Silence. De quoi provoquer une remise en question profonde chez lui : « Cela voulait dire que j’adoptais une approche de l’extérieur vers l’intérieur, ce qui me préoccupait ».

« Mollie et Ernest faisant partie du scénario secondaire »

Martin Scorsese et son co-scénariste se sont alors attelés à modifier la perspective de leur film, qui traite -il ne faut pas l’oublier- du meurtre d’Amérindiens dont le seul crime est d’avoir découvert du pétrole sur des terres qui leurs appartiennent.

Avec leur nouvelle version, le scénario suit désormais l’histoire de l’intérieur, avec la relation du personnage d’Ernest Burkhart (Leonardo DiCaprio), marié à Mollie, une femme de la nation Osage jouée par l’actrice Lily Gladstone. Quant au rôle de Tom White, il a été drastiquement réduit pour faire passer l’enquête du FBI au second plan.

« L’accent aurait été mis sur le FBI, avec Mollie et Ernest faisant partie du scénario secondaire, au lieu du scénario central », explique d’ailleurs l’actrice aperçue dans First Cow dans un entretien pour Interview.

Lily Gladstone et Martin Scorsese, sur le tournage de « Killers of the Flower Moon ».
Imperative Entertainment

C’est d’ailleurs avec la version centrée sur « les hommes blancs » que Lily Gladstone avait passé son audition pour Killers of the Flower Moon. Une version dans laquelle elle avait « trois pages de dialogues assez bavardes », mais avec lesquelles elle avait « tellement de mal » qu’elle pensait avoir raté son audition. C’était avant d’être rappelée un an plus tard par le réalisateur, qui avait été contraint de mettre son film sur pause à cause de la pandémie de Covid-19.

De quoi laisser dire à la comédienne dans une autre interview pour Vulture que la réécriture du film a permis de changer en profondeur le message du film, passant d’une « histoire de sauveur blanc » à celle d’un Osage qui dit : « Faites quelque chose. Voici de l’argent. Venez nous aider ».

Très attendu, le nouveau film de 3 h 24 de Martin Scorsese sortira en France le 18 octobre, avant d’atterrir sur la plateforme Apple TV+.

À voir également sur Le HuffPost :

Martin Scorsese prend la défense de la Clef, petit cinéma indépendant de Paris

Oscars 2024 : l’un de ces 5 films français pourrait être en compétition, et il y a déjà un favori