Publicité
Marchés français ouverture 26 min
  • Dow Jones

    38 834,86
    +56,76 (+0,15 %)
     
  • Nasdaq

    17 862,23
    +5,21 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    38 570,76
    +88,65 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0735
    -0,0008 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    18 391,35
    +475,80 (+2,66 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 012,35
    -91,66 (-0,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 351,01
    +13,26 (+0,99 %)
     
  • S&P 500

    5 487,03
    +13,80 (+0,25 %)
     

« Kill Bill », « Un long dimanche de fiançailles »... Les incroyables castings de Vincent Moscato

DR

À quelques jours du coup d’envoi de la Coupe du monde de rugby, impossible de ne pas commencer la discussion avec Vincent Moscato sans parler rugby. Ancien pilier de Bègles-Bordeaux, du Stade Français et de l’équipe de France, même si son aventure en bleu s’est terminée sur une fourchette (NDLR : vous pouvez chercher le sens de l’expression…), le gaillard de Gaillac redoute l’Afrique du Sud et l’Irlande en quart de finale, comme tous les supporters du XV de France.

Mais il n’est pas revenu de ses vacances en Corse pour le ballon ovale mais pour la promotion de « Super Bourrés », sympathique comédie tournée dans le Gers, dans lequel il interprète un paysan bourru et papa protecteur.

À lire aussi « Ama Gloria », « Super Bourrés », « Banel & Adama », « Alam »… la sélection cinéma de la semaine

« Bastien Milheau m’a contacté. Il m’a demandé si je pouvais jouer un petit rôle dans son premier film, tourné dans le Sud-Ouest. C’était un joli scénario, avec que des jeunes. Je joue le père de l’héroïne, interprétée par Nina Poletto. Maintenant je suis un vieux monsieur, on me confie les rôles de père, bientôt ce sera le grand-père (rires) », nous confie-t-il dans un grand sourire. « Comme père, je suis permissif et rock’n’roll mais il ne faut pas que ça dépasse. Je n’ai que des filles, la dernière me prend plus pour une vieille branche et un papy. Par contre, comme enfant… J’étais un énorme cancre. »

À lire aussi Vincent Moscato : Le jour où j'ai rencontré Mike Tyson...


Lire la suite sur ParisMatch