Marchés français ouverture 6 h 7 min
  • Dow Jones

    30 273,87
    -42,45 (-0,14 %)
     
  • Nasdaq

    11 148,64
    -27,77 (-0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 318,68
    +198,15 (+0,73 %)
     
  • EUR/USD

    0,9923
    +0,0038 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    18 087,97
    +1 008,46 (+5,90 %)
     
  • BTC-EUR

    20 461,23
    -51,29 (-0,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    461,77
    +3,36 (+0,73 %)
     
  • S&P 500

    3 783,28
    -7,65 (-0,20 %)
     

Kia Niro EV: toujours le plus sobre des SUV électriques

Kia

ESSAI – Certes radicalement transformé pour cette deuxième génération, le Kia Niro électrique n’évolue qu’en douceur côté technique. Son autonomie fait toujours référence, mais il marque le pas question vitesse de charge.

Cela ne fait que quatre ans et pourtant… On peine aujourd’hui à imaginer combien, sous ses lignes plutôt sages, le Kia e-Niro était un Ovni à son lancement. Pour la première fois, un modèle compact offrait une autonomie digne d’une grande. Cela était dû à une batterie de taille relativement conséquente (64 kWh utiles), mais aussi et surtout, à une consommation particulièrement faible. Aucune autre marque à l’époque, à part Tesla et le cousin Hyundai Kona, ne pouvaient revendiquer un tel rayon d’action. A une époque où les bornes haute puissance Ionity n’existaient pas, nous avions . Nous sentions les équipes de communication de la marque fébriles avant notre départ, mais nous avons prouvé qu’il était, pour la première fois, possible de voyager avec une voiture électrique qui ne valait pas le prix d’un studio à Lille.

Puis les concurrentes ont déboulé. Pour rivaliser, nombre de constructeurs ont mis en œuvre des moyens colossaux. Parce qu’il est de notoriété publique qu’une plateforme dédiée aux voitures électriques est gage de meilleures performances, Volkswagen a mis les petits plats dans les grands avec son ID.3 dessinée à partir d’une feuille blanche… Pas de quoi effrayer le e-Niro, qui a . Malgré sa plateforme multi-énergies.

Une fiche technique qui évolue très timidement

On peut le dire aujourd’hui, le Kia e-Niro avait quatre ans d’avance. Preuve, son remplaçant appelé Niro EV ne révolutionne pas la formule pour surenchérir. Il présente peu ou prou la même fiche technique, du moins pour la partie électrique. La batterie est à peine plus grosse (64,8 kWh contre 64 kWh auparavant), et le moteur affiche toujours une puissance de 204 ch.

Pourtant, tout change, mais de manière discrète. La plupart ne remarqueront pas que le nom est nouveau. La plupart ne remarqueront pas non plus que le fournisseur de la batterie est différent. Autrefois, les cellules provenaient du spécialiste coréen SK Innovation. Désormais, elles sont à mettre au crédit du chinois CATL… Ce qui n[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi