Publicité
La bourse ferme dans 4 h
  • CAC 40

    8 117,13
    -78,83 (-0,96 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 039,79
    -34,55 (-0,68 %)
     
  • Dow Jones

    39 806,77
    -196,82 (-0,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,0868
    +0,0007 (+0,07 %)
     
  • Gold future

    2 421,50
    -17,00 (-0,70 %)
     
  • Bitcoin EUR

    65 492,98
    +3 651,50 (+5,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 532,23
    +43,69 (+2,94 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,45
    -1,35 (-1,69 %)
     
  • DAX

    18 693,67
    -75,29 (-0,40 %)
     
  • FTSE 100

    8 389,44
    -34,76 (-0,41 %)
     
  • Nasdaq

    16 794,88
    +108,91 (+0,65 %)
     
  • S&P 500

    5 308,13
    +4,86 (+0,09 %)
     
  • Nikkei 225

    38 946,93
    -122,75 (-0,31 %)
     
  • HANG SENG

    19 220,62
    -415,60 (-2,12 %)
     
  • GBP/USD

    1,2716
    +0,0010 (+0,08 %)
     

Kering : le groupe de luxe voit ses ventes reculer de 11 % au premier semestre

ehrlif / Adobe Stock

Le groupe de luxe Kering, sur une mauvaise pente depuis plusieurs mois, a annoncé mardi anticiper une grosse chute de rentabilité opérationnelle (ROC) au premier semestre, «de l'ordre de 40 à 45 %», après avoir vu ses ventes reculer de 11% au premier trimestre. Compte tenu du recul du chiffre d'affaires du premier trimestre et «de notre détermination à continuer d'investir sélectivement dans la désirabilité et l'exclusivité de nos marques sur le long terme», le groupe anticipe une «baisse significative» du résultat opérationnel courant au premier semestre, prévient le PDG François-Henri Pinault cité dans le communiqué du groupe. «Alors que nous prévoyions un début d'année difficile, les conditions de marché, notamment en Chine, et le repositionnement stratégique de certaines de nos maisons, à commencer par Gucci, ont accentué la pression sur notre chiffre d'affaires», selon le PDG.

Les ventes sur les trois premiers mois de l'année baissent de 11% à 4,5 milliards d'euros, comme anticipé par Kering en mars. Au premier trimestre, Gucci, la marque phare que le groupe cherche à relancer, a vu ses ventes reculer de 21% à 2,1 milliards d'euros, plombées par une reprise de la consommation plus lente que prévu en Chine. «Les difficultés que connaît Gucci sont exacerbées en Chine», a souligné la directrice financière de Kering, Armelle Poulou, lors d'un échange téléphonique avec la presse. «Le marché en ce moment en Chine est assez polarisé entre une appétence des clients pour le très haut (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

CAC 40 : la Bourse de Paris dans l'attente de nombreux résultats d'entreprises
Chiffre d'affaires en baisse pour Air Liquide, impacté par la diminution des prix de l'énergie
Le mastodonte des hydrocarbures Eni voit son bénéfice plonger au premier trimestre
Casino : de 1 300 à plus de 3 200 postes menacés, un millier d'emplois préservés au siège stéphanois
Tesla : les bénéfices nets de l'entreprise d'Elon Musk ont chuté de 55 % au premier trimestre