Marchés français ouverture 4 h 18 min
  • Dow Jones

    34 483,72
    -652,22 (-1,86 %)
     
  • Nasdaq

    15 537,69
    -245,14 (-1,55 %)
     
  • Nikkei 225

    28 047,62
    +225,86 (+0,81 %)
     
  • EUR/USD

    1,1337
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    23 804,99
    +329,73 (+1,40 %)
     
  • BTC-EUR

    50 384,68
    -512,02 (-1,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 469,08
    +26,30 (+1,82 %)
     
  • S&P 500

    4 567,00
    -88,27 (-1,90 %)
     

Kering: clap de fin entre le directeur artistique Daniel Lee et Bottega Veneta

·2 min de lecture

Mercredi 10 novembre, le groupe de luxe Kering a annoncé le départ de Daniel Lee, directeur de la création de la maison de luxe italienne Bottega Veneta. Une décision prise d’un commun accord.

Coup de théâtre pour la maison de luxe italienne. Après trois ans à la tête de la griffe, Daniel Lee quitte ses fonctions de directeur de la création chez . Un retournement de situation qui intervient seulement quinze jours après la présentation de Studio 03 à Détroit, la nouvelle collection printemps/été 2022.

Diplômé de la prestigieuse école de mode Central Saint Martins à Londres, ce jeune Britannique de 35 ans a fait ses débuts au sein des maisons Margiela et Balenciaga. En 2012, il rejoint la marque Céline et prend les rênes de la direction du prêt-à-porter.

Un souffle moderne pour Bottega Veneta

Nommé à la tête de la maison le 1er juillet 2018, Daniel Lee a su apporter sa vision avant-gardiste et proposer des stratégies innovantes comme quitter Instagram et organiser des défilés virtuels lors de la pandémie. Pendant ces trois ans, il a insufflé une nouvelle vision à la mode italienne avec des pièces devenues incontournables pour Bottega Veneta, comme les bottines Puddle ou encore le sac matelassé Pouch.

"Mes trois ans chez Bottega Veneta ont été une expérience incroyable. Je suis heureux d’avoir pu travailler avec une équipe exceptionnelle et talentueuse et j’ai une immense gratitude envers tous ceux qui ont participé à la mise en œuvre de notre vision. Je remercie François-Henri Pinault pour son soutien et pour l’opportunité qu’il m’a donnée de faire partie de l’histoire de Bottega Veneta", a déclaré Daniel Lee dans un communiqué.

Pendant son passage, la maison de luxe italienne a connu un tournant créatif important et une augmentation de notoriété indéniable. En effet, son prédécesseur Tomas Maier, avait malheureusement laissé une image de déclin des ventes, qui ont accusé de fortes baisses. En 2016, la maison italienne perdait sa seconde place au sein du pôle luxe du groupe Kering suite à une perte des ventes de 8,7%. L'année suivante, François-Henri Pinault expliquait que Bottega Veneta devait changer de stratégie de communication afin d'atteindre une [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles