La bourse ferme dans 2 h 31 min
  • CAC 40

    5 622,93
    +5,66 (+0,10 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 610,40
    +7,73 (+0,21 %)
     
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,24 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,2139
    +0,0056 (+0,46 %)
     
  • Gold future

    1 838,60
    +8,70 (+0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    30 592,90
    +419,91 (+1,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    736,22
    +1,08 (+0,15 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,43
    +0,07 (+0,13 %)
     
  • DAX

    13 887,15
    +38,80 (+0,28 %)
     
  • FTSE 100

    6 728,19
    +7,54 (+0,11 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,10 (-0,87 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 633,46
    +391,25 (+1,39 %)
     
  • HANG SENG

    29 642,28
    +779,51 (+2,70 %)
     
  • GBP/USD

    1,3615
    +0,0029 (+0,21 %)
     

Kelleher, de coiffeur à sauveur

SO FOOT
·1 min de lecture

C'est Stephen Kenny, le sélectionneur de l'Irlande, qui a vendu la mèche début novembre. Invité à s'exprimer au sujet de Caoimhín Kelleher, de toutes ses listes cette année malgré son statut de sparring-partner à Liverpool et ses quatre matchs de coiffeur chez les pros, le technicien a confié aux médias irlandais que le blondinet aurait dû quitter les Reds cet automne. Barré par Alisson et Adrián, doublure attitrée du Brésilien, le natif de Cork devait aller faire ses dents en prêt aux Pays-Bas au sein d'un club d'Eredivisie dont l'identité n'a pas filtré. Mais Alisson s'est pété à l'épaule début octobre, et le projet a été tué dans l'œuf. De numéro 3, Kelleher est passé numéro 2 et s'est ainsi retrouvé aux premières loges pour voir Adrián se faire torpiller à Villa Park (7-2) puis encaisser deux autres pions lors du derby face à Everton (2-2). Dans son intérim de doublure, l'Irlandais a même vu les… Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com