La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 823,45
    -210,22 (-0,62 %)
     
  • Nasdaq

    14 161,35
    +121,67 (+0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    29 018,33
    -272,68 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,1912
    -0,0089 (-0,74 %)
     
  • HANG SENG

    28 558,59
    +121,75 (+0,43 %)
     
  • BTC-EUR

    31 680,78
    -1 024,40 (-3,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    937,02
    -32,85 (-3,39 %)
     
  • S&P 500

    4 221,86
    -1,84 (-0,04 %)
     

Kate Middleton victime de harcèlement scolaire à cause de son physique jugé "différent"

·2 min de lecture

Figure incontournable de la monarchie britannique, Kate Middleton est l'une des personnalités les plus appréciées de Grande-Bretagne. Une popularité bien loin du harcèlement qu'elle a subi au cours de son adolescence, comme le révèle la journaliste anglaise Katie Nicholl dans les colonnes du Mirror, dimanche 16 mai 2021.

Elle fait partie des femmes les plus appréciées et photographiées de la planète. Future reine d’Angleterre, Kate Middleton a su séduire le prince William, sa célèbre grand-mère, mais aussi le peuple britannique. Une popularité que la maman de George, Charlotte et Louis n’a pas toujours connue. Et pour cause. Dans les colonnes du Mirror, du dimanche 16 mai 2021, la spécialiste de la famille royale Katie Nicholl révèle que la belle-sœur de Meghan Markle a été victime de harcèlement. Et ce, en raison de son physique jugé "différent" par les écolières du pensionnat pour filles Downe House, situé à Berkshire, qu’elle a intégré à l’âge de 13 ans, soit deux ans plus tard que les autres élèves.

"Étant particulièrement fine et plus grande que ses pairs, elle a été taquinée en raison de sa maigreur. C'est une école très réputée et il y avait beaucoup de pression. Il y avait beaucoup de filles souffrant de troubles de l’alimentation", a révélé la journaliste britannique. "C'est une école très réputée et il y avait beaucoup de pression (...) Il y avait beaucoup de filles souffrant de troubles de l'alimentation", a poursuivi la biographe. Selon la directrice de Downe House, cette mise à l’écart de la future compagne du prince William était due à "la menace" qu’aurait pu représenter Kate Middleton pour les autres adolescentes.

Kate Middleton jugée "trop sensible"

"Les filles peuvent être plutôt cruelles entre elles. Si vous êtes attirante, cela peut être perçu comme une menace. Ces filles peuvent finir par être agressées ou taquinées", (...)

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles