Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 690,08
    +36,97 (+0,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 481,75
    +13,65 (+0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Karine Esquivillon a disparu depuis deux mois en Vendée, ce que l’on sait

 Karine Esquivillon, 54 ans, n’a plus donné signe de vie depuis le 27 mars.
Karine Esquivillon, 54 ans, n’a plus donné signe de vie depuis le 27 mars.

FAITS DIVERS - C’est une femme aux cheveux frisés qui apparaît souriante sur la photo de son avis de recherche. Karine Esquivillon, 54 ans, n’a plus donné signe de vie depuis le 27 mars. Après sa disparition à La Malnoue, un hameau de la commune Maché, en Vendée, un appel à témoins a été lancé pour retrouver cette quinquagénaire, mère de cinq enfants. Une information judiciaire contre X a été ouverte le 17 avril pour « enlèvement et séquestration ».

Le 27 mars, la quinquagénaire quitte son domicile avec de nombreuses affaires, d’après le témoignage de Michel Pialle, le père de ses trois derniers enfants, dont elle est séparée, mais avec qui elle partage toujours un domicile, pour le bien-être de leur progéniture.

Michel Pialle ne signalera la disparition que le 3 avril, affirmant que le départ de sa femme est volontaire : « Elle est partie avec un certain nombre d’affaires, le nécessaire de toilettes, des habits. Elle a pris le livret de famille », a-t-il assuré à TF1.

Téléphone retrouvé à 3 km du domicile

« Tout ce qu’on veut, c’est avoir des nouvelles de Karine pour être libéré émotionnellement, et rassurer tout le monde. Juste ça, ça suffira » , a-t-il poursuivi. Au Parisien, Michel Pialle affirme encore que son épouse « en avait ras le bol de la Vendée » et qu’elle rêvait de partir vivre dans le Sud. Cela en dépit, donc des enfants de 12 et 14 ans qui habitent encore au domicile du couple séparé.

PUBLICITÉ

Michel Pialle a livré aux gendarmes des SMS reçus, selon lui, jusqu’au 31 mars de la part de Karine Esquivillon. L’un d’eux comporte une pièce jointe : une photo de la dune du Pilat, où la disparue n’apparaît toutefois pas. Comme le relate Le Parisien, le téléphone de la mère de famille a été retrouvé à 3 km du domicile du couple, sans carte SIM.

Pour la procureure de La Roche-sur-Yon, ce détail troublant met en doute la piste d’un voyage dans le sud-ouest programmé par Karine Esquivillon. C’est d’ailleurs cette découverte qui l’a poussée à privilégier la piste criminelle et à ouvrir une information judiciaire pour « enlèvement et séquestration » le 17 avril.

Ses proches ne croient pas à un départ volontaire

Karine Esquivillon et Michel Piaille sont donc séparés depuis quatre ans, mais vivent sous le même toit. « Les enfants étaient au courant. Et nous avions un contrat moral : si on devait un jour vivre séparément, nous avions convenu de rester dans le même coin, pour les enfants », poursuit l’ex-compagnon auprès du quotidien.

Pour les proches de la mère disparue, rien ne la prédestinait donc à partir. « Ses enfants représentent tout pour elle », a confié une amie de Karine, au Parisien. « Elle est peureuse, ce n’est pas quelqu’un qui va (...) comme ça, partir… Je pense qu’il lui est arrivé quelque chose », juge la sœur de Karine Esquivillon, Adélaïde, rapporte BFMTV.

Karine Esquivillon est également la mère de deux autres enfants, nés d’une précédente union et aujourd’hui âgés d’une trentaine d’années. Pour l’aîné aussi, « c’est impossible » que sa mère soit partie laissant derrière elle sa maison en pierre et les « deux petits derniers ».

À voir également sur Le HuffPost :

Une maire démissionne en Haute-Saône après une agression et des injures homophobes

À Annecy, cette manifestation d’extrême droite suscite l’indignation