Publicité
La bourse ferme dans 11 min
  • CAC 40

    8 091,02
    -1,09 (-0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 031,40
    +6,23 (+0,12 %)
     
  • Dow Jones

    39 381,04
    -290,00 (-0,73 %)
     
  • EUR/USD

    1,0828
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • Gold future

    2 346,10
    -46,80 (-1,96 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 905,93
    -1 743,79 (-2,70 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 466,83
    -35,83 (-2,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,57
    0,00 (0,00 %)
     
  • DAX

    18 669,21
    -10,99 (-0,06 %)
     
  • FTSE 100

    8 341,59
    -28,74 (-0,34 %)
     
  • Nasdaq

    16 904,59
    +103,05 (+0,61 %)
     
  • S&P 500

    5 312,50
    +5,49 (+0,10 %)
     
  • Nikkei 225

    39 103,22
    +486,12 (+1,26 %)
     
  • HANG SENG

    18 868,71
    -326,89 (-1,70 %)
     
  • GBP/USD

    1,2712
    -0,0008 (-0,06 %)
     

Karen, assassinée devant son fils de trois ans : retour sur un féminicide

Karen souriait tout le temps, elle arrivait même à rigoler de ses problèmes. » Marie* résume par ces mots la gaieté perpétuelle de son amie Karen C. « Elle détestait ­l’injustice, avait besoin d’aider les autres, alors elle est devenue policière en même temps que pompier volontaire », souligne Jonathan*, un copain d’enfance.

À lire aussi Féminicides: les armes des conjoints violents seront saisies

Souvent, elle pousse des coups de gueule comme quand un radar de contrôle de vitesse est installé à l’Archet, sur les hauteurs de Nice. « Elle trouvait son emplacement idiot et ça la faisait râler, se souvient Jonathan. Pour elle, il fallait le mettre juste avant l’école pour protéger les enfants. »

Dans les années 2000, elle rencontre son exact opposé. Georges D. de vingt ans son aîné, du genre discret, et même taciturne. Parce qu’il est aide-soignant, Karen pense qu’il est mû par la même soif d’aider les autres. Ça matche entre eux. Ils emménagent dans un ­appartement à l’Archet. Deux filles naissent, la première en 2007, la seconde en 2009. Karen est une maman poule, infatigable. Les parents d’élèves la voient courir après son service au commissariat, récupérer les filles, les déposer au sport, repartir en garde chez les pompiers. Et trouver encore le temps et l’énergie de préparer les cookies pour la prochaine activité scolaire.

Image

La photo du suspect diffusée aux services de police lancés à sa recherche. © DR ...
Lire la suite sur ParisMatch