Marchés français ouverture 3 h 43 min
  • Dow Jones

    34 053,94
    -39,02 (-0,11 %)
     
  • Nasdaq

    12 200,82
    +384,50 (+3,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 508,65
    +106,60 (+0,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,0894
    -0,0017 (-0,15 %)
     
  • HANG SENG

    21 562,34
    -396,02 (-1,80 %)
     
  • BTC-EUR

    21 605,66
    -474,28 (-2,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    536,36
    -8,96 (-1,64 %)
     
  • S&P 500

    4 179,76
    +60,55 (+1,47 %)
     

Kai-Fu Lee, modèle de réussite de la tech mondiale... et chinoise

Portrait. Passé par Apple, Microsoft et Google, Kai-Fu Lee est le spécialiste mondial de l'intelligence artificielle. Cet informaticien taïwanais est même devenu une légende pour les nouvelles générations de la tech chinoise. Et un géant du capital-risque.

Rien n'arrête Kai-Fu Lee. L'été dernier, alors que la Chine tout entière restait enfermée dans sa politique zéro-Covid, il était en tournée en Europe. Les restrictions de sortie du territoire ne l'ont visiblement pas affecté. Il a pu tranquillement faire la promotion de son dernier livre, IA 2042 (éd. Les Arènes), sorti fin octobre en France.

L'homme est l'un des plus grands spécialistes mondiaux de l'intelligence artificielle. Dans son précédent ouvrage, paru en 2019, il avait livré une prédiction radicale: bientôt, la Chine surpassera la Silicon Valley dans ce domaine. "Les gens avaient trouvé le livre très facile à lire et on m'a encouragé à écrire plus sur l'intelligence artificielle", raconte Kai-Fu Lee dans un anglais teinté d'un léger accent chinois. Il est posé, affable. Toujours pédago. Son dernier opus est une fiction, succession de nouvelles illustrant les applications concrètes de cette fameuse IA sur nos sociétés dans vingt ans. Kai-Fu Lee maîtrise parfaitement son sujet. Il a conduit les travaux de recherche de Microsoft et de Google en la matière. Et il est aujourd'hui à la tête de l'une des plus grandes sociétés chinoises de capital-risque, Sinovation Ventures, qu'il a fondée à Pékin il y a treize ans: 3 milliards de dollars d'actifs sous gestion, plus de 400 entreprises en portefeuille, dont un bon nombre de licornes spécialisées dans la deeptech.

En novembre 1998, avec le vice-président de Microsoft Research Rick Rashid, à Pékin. Repéré par Bill Gates, Kai-Fu Lee va créer le laboratoire de R&D du groupe de Redmond dans l\'empire du Milieu.
En novembre 1998, avec le vice-président de Microsoft Research Rick Rashid, à Pékin. Repéré par Bill Gates, Kai-Fu Lee va créer le laboratoire de R&D du groupe de Redmond dans l\'empire du Milieu.

En novembre 1998, avec le vice-président de Microsoft Research Rick Rashid, à Pékin. Repéré par Bill Gates, Kai-Fu Lee va créer le laboratoire de R&D du groupe de Redmond dans l'empire du Milieu.

En Chine, Kai-Fu Lee est une légende. Son autobiographie, publiée en 2009, s'est vendue à 1,2 million d'exemplaires dans le pays l'année de sa sortie. Un parcours devenu exemplaire pour les nouvelles générations d'ingénieurs chinois. Il y racontait son enfance à Taïwan où son père, cadre du Kuomintang, s'était réfugié après la guerre civile. Un peu rebelle et surdoué, il a été admis à l'université américaine de C[...]

Lire la suite sur challenges.fr