La bourse ferme dans 1 h 27 min
  • CAC 40

    6 662,45
    +23,99 (+0,36 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 166,81
    +8,30 (+0,20 %)
     
  • Dow Jones

    35 018,30
    +220,30 (+0,63 %)
     
  • EUR/USD

    1,1708
    -0,0010 (-0,08 %)
     
  • Gold future

    1 756,90
    +5,20 (+0,30 %)
     
  • BTC-EUR

    37 173,82
    -64,83 (-0,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 083,80
    -17,72 (-1,61 %)
     
  • Pétrole WTI

    75,62
    +1,64 (+2,22 %)
     
  • DAX

    15 582,31
    +50,56 (+0,33 %)
     
  • FTSE 100

    7 063,53
    +12,05 (+0,17 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,23
    -150,47 (-1,00 %)
     
  • S&P 500

    4 444,73
    -10,75 (-0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    30 240,06
    -8,75 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    24 208,78
    +16,62 (+0,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,3718
    +0,0037 (+0,27 %)
     

"Kaamelott - Premier Volet": ce fan compte aller voir le film 200 fois au cinéma

·2 min de lecture

INSOLITE - Ce dimanche 1er août, Arnaud Klein a rempli 25 % de son objectif. Celui d’entrer dans le Guinness World Records en allant regarder 200 fois Kaamelott - Premier Volet au cinéma. Le HuffPost s’est entretenu avec Arnaud, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article.

Mais d’où une idée aussi insolite peut-elle venir? Pour Arnaud, tout a commencé dans un bar avec des amis: “L’origine de ce défi c’est une blague autour d’un verre. On discutait avec des copains et on attendait tellement Kaamelott qu’on se disait ‘moi je pourrais le voir 50 fois, 100 fois, 200 fois!’ Et on s’est demandé: ‘Tu crois qu’il existe un record pour un mec qui a vu le même film autant de fois au cinéma?’ On a vu que oui, et je me suis dit ‘Allez, pourquoi pas’”, raconte-t-il.

Pour entrer dans l’histoire, Arnaud devra dépasser Ramiro Alanis, un Américain ayant regardé 191 fois Avengers: Endgame dans les salles obscures. Pour y parvenir, le Rémois de 33 ans doit assister à 4 séances par jour, pendant 7 semaines. Armé de son pass illimité et du soutien de nombreuses personnes sur les réseaux sociaux, Arnaud est déterminé. D’autant plus qu’il a eu la bonne surprise de voir le réalisateur du film, Alexandre Astier, lui proposer de l’accompagner lors d’une séance. “J’ai été à la fois calme, joyeux, surpris, en fait j’avais absolument tout. Je ne savais pas comment réagir, je me suis juste dit : ‘Cette blague a totalement dégénéré!’”, s’exclame le passionné.

La performance demande de la rigueur physique et mentale. Même si Arnaud est encore loin d’être dégoûté du film, enchaîner 4 séances par jour est naturellement fatiguant. ”À force de faire jour/nuit avec le cinéma, donc il fait nuit dans la salle et je retourne au jour, mon cerveau a l’impression qu’il fait des cycles complets de journée. Du coup, j’ai l’impression de vivre 4 jours en une seule journée”, explique-t-il. Mais ce n’est pas ce qui tracasse le plus le rémois. Est-ce que son cinéma continuera de diffuser 4 séances par jour jusqu’au 7-8 septembre? Le succès du film (un million de spectateurs en une semaine) devrait lui permettre d’être toujours en salle à cette date, et Arnaud est prêt à se déplacer n’importe où pour finaliser son défi. Rendez-vous en septembre.

À voir également sur Le HuffPost: Après “Kaamelott: Premier Volet”, Astier nous en dit plus sur le deuxième opus

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles