La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 135,06
    +18,82 (+0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 174,66
    +13,10 (+0,31 %)
     
  • Dow Jones

    33 507,50
    -158,84 (-0,47 %)
     
  • EUR/USD

    1,0575
    +0,0008 (+0,07 %)
     
  • Gold future

    1 864,60
    -14,00 (-0,75 %)
     
  • Bitcoin EUR

    25 638,41
    +126,93 (+0,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    579,66
    +0,90 (+0,15 %)
     
  • Pétrole WTI

    90,77
    -0,94 (-1,02 %)
     
  • DAX

    15 386,58
    +63,08 (+0,41 %)
     
  • FTSE 100

    7 608,08
    +6,23 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    13 219,32
    +18,05 (+0,14 %)
     
  • S&P 500

    4 288,05
    -11,65 (-0,27 %)
     
  • Nikkei 225

    31 857,62
    -14,90 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    17 809,66
    +436,63 (+2,51 %)
     
  • GBP/USD

    1,2201
    -0,0005 (-0,04 %)
     

Juventus : Pogba contrôlé positif à la testostérone après un match de Serie A

Paul Pogba a été testé positif à la testostérone après le match de la Juventus contre l'Udinese le 20 août dernier en Serie A, selon les médias italiens. Le milieu de terrain français avait fait son retour dans le groupe de la Vieille Dame lors de cette rencontre, mais il n'avait pas disputé la moindre minute.

ICON Sport

Paul Pogba a été testé positif à la testostérone après le match de la Juventus contre l'Udinese le 20 août dernier en Serie A, selon les médias italiens. Le milieu de terrain français avait fait son retour dans le groupe de la Vieille Dame lors de cette rencontre, mais il n'avait pas disputé la moindre minute.

Selon les médias italiens, Paul Pogba a été contrôlé positif lors d'un test subi après le match Udinese-Juventus, le 20 août dernier, en ouverture de la saison de Serie A. Des traces de testostérone auraient été retrouvées. De retour de blessure, le milieu de terrain français n'avait pas disputé la moindre minute dans cette rencontre, qui s'est terminée par une victoire 3-0 de la Vieille Dame.

Il risque une suspension de 4 ans

La Stampa avance que ce sont des traces de stéroïdes anabolisants, qui sont des versions artificielles de la testostérone utilisées pour augmenter la masse musculaire, qui auraient été retrouvées. Pour l'heure, ni la Juve, ni le joueur, n'ont confirmé cette information. Selon Sky Italia, un communiqué devrait toutefois tomber dans les prochaines heures.

Un deuxième échantillon devrait être testé pour une contre-analyse confirmant ou infirmant le premier. Paul Pogba dispose de trois jours pour produire ce nouvel échantillon. S'il est reconnu coupable de dopage, le milieu de 30 ans risque une suspension allant de deux à quatre ans.

En 2022, José Luis Palomino (Atalanta) avait été contrôlé positif à la nandrolone (proche de la testostérone) avec un deuxième échantillon lui aussi positif. Il avait ensuite été autorisé à rejouer (suspendu fin juillet jusqu'à fin novembre et cette décision) par le Tribunal National Antidoping qui a exclu une responsabilité du joueur. A l'époque on parlait d'une possible contamination accidentelle.

Une année compliquée pour Pogba

Après trois journées de Serie A, Paul Pogba est entré en jeu face à Bologne et Empoli, pour un total de 52 minutes. Revenant tout juste d'une longue blessure au ménisque, il a récemment déclaré qu'il était prêt à retrouver sa place, après avoir envisagé d'arrêter sa carrière. "J'ai eu une année difficile, alors j'ai cette rage, cette envie de jouer au football et d'en profiter jusqu'à la fin de ma carrière. C'est comme si j'avais à nouveau 18 ans", a-t-il expliqué dans une interview pour Al Jazeera diffusée ce lundi.

Le champion du monde 2018 vit une période particulièrement compliquée, revenant tout juste de blessures après avoir enchaîné les rechutes. Il est également au coeur d'une affaire judiciaire très médiatique, victime présumée d'une tentative d'extorsion en bande organisée, et dans laquelle est notamment impliquée l'un de ses frères, Mathias.

Article original publié sur RMC Sport

VIDÉO - Equipe de France : Kanté et Pogba encore sélectionnables pour Deschamps