Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 376,58
    +1 610,53 (+2,61 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 440,81
    -27,29 (-1,86 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Juve: affaire judiciaire, sanction et blessures à répétition... la saison cauchemardesque de Paul Pogba

@IconSport

Paul Pogba pensait renouer avec les années bonheur en retrouvant la Juventus Turin, ce club qui l’a façonné et où le milieu de terrain a connu le plus de succès. Mais le Français a finalement vécu un cauchemar, qui s’est poursuivi pour lui dimanche soir, avec cette nouvelle blessure musculaire, alors qu’il était titulaire pour la première fois de la saison depuis son retour dans le Piémont. Opéré du genou en septembre, le Français n’avait pu reprendre la compétition qu’au mois de février - ratant au passage la Coupe du monde - après avoir entretenu l’espoir d’y parvenir plus rapidement.

Une nouvelle blessure musculaire l’a cependant coupé net dans son élan dès le mois de mars 2023, le contraignant à devoir patienter à nouveau. Difficile de ne pas déceler dans cet enchaînement de mauvaises nouvelles l’impact d’une invraisemblable affaire judiciaire qui a vu quelques-uns de ses proches, dont son frère aîné Mathias être incarcéré et mis en examen pour "extorsion en bande organisée", "arrestation, enlèvement, séquestration ou détention arbitraire en bande organisée" et "association de malfaiteurs criminelle". Retour en quelques chapitres sur le calvaire vécu depuis près d'un an par le champion du monde 2018.

De la blessure à l’opération

La saison de Paul Pogba n’a pas tardé à tourner au vinaigre. Quinze jours après avoir posé ses valises à Turin, le Français souffrait déjà d’une lésion du ménisque latéral du genou droit, contractée lors de la tournée de la Juve aux Etats-Unis. Ce premier contretemps relançait d’emblée les rumeurs sur la prétendue fragilité physique du Français, sujet à de nombreuses blessures par le passé, notamment à Manchester United où il était vu comme un intermittent du spectacle, trop souvent ralenti par diverses contrariétés physiques.

PUBLICITÉ

Réticent à se faire opérer pour ne pas hypothéquer ses chances de participer à la Coupe du monde dans un premier temps, Pogba avait d’abord catégoriquement refusé l'opératio en août, avant de finalement s'y résoudre en septembre, compromettant du même ses coups ses chances de participer au Mondial au Qatar. Si son agent Rafaela Pimenta a entretenu un faux suspense, affirmant début octobre que le cauchemar était "désormais terminé", Paul Pogba n’a jamais pu reprendre la compétition à temps pour s’envoler avec les Bleus. Pire, un communiqué publié le 31 octobre indiquait que le joueur avait encore besoin de rééducation pour son genou. Ni l’équipe de France ni la Juve ne pourront profiter du talent de Paul Pogba, pris dans le tourbillon médiatique déclenchée par une affaire rocambolesque.

L’affaire Pogba

Tout commence par la publication d’une vidéo énigmatique en ce mois d’août 2022. Un membre de la fratrie s’affiche à l’écran. Il ne s’agit pas de Paul mais de son frère aîné Mathias, qui annonce vouloir faire prochainement des révélations sur le cadet de la famille. Face caméra, Mathias Pogba promet que le contenu de ce qu’il souhaite partager à propos de son frère sera explosif. Il affirme aussi que "le monde entier" mérite "de savoir certaines choses afin de décider en toute connaissance de cause si [Paul] mérite vraiment l’admiration, le respect, sa place en équipe de France, s’il est une personne digne de confiance". On comprendra très rapidement de quoi il s'agit. Paul Pogba se retrouve en fait mêlé à une affaire d’extorsion de fonds, impliquant toutes sortes de protagonistes, dont quelques-uns de ses proches. Il en est la victime.

La plainte déposée par le joueur en juillet conduira à l’ouverture à Turin d’une enquête pour extorsion aggravée, en plus de l’enquête en France. Une enquête qui suit son cours et qui a déjà abouti à plusieurs mises en examen dans ce dossier, dont celle de son frère Mathias. Libéré sous contrôle judiciaire, ce dernier a passé plusieurs mois en prison. Aux enquêteurs français, Paul Pogba raconte avoir été piégé par des amis d'enfance et deux hommes encagoulés, armés de fusils d'assaut, lui reprochant de ne pas les avoir aidés financièrement. L'international chiffre les extorsions à 13 millions d’euros entre mars et juillet 2022. En mars, un proche du joueur turinois, soupçonné comme une demi-douzaine d’autres personnes d’avoir joué un rôle dans sa séquestration et la tentative d’extorsion, a été mis en examen et écroué.

Un come-back qui se fait attendre, et crispe en Italie

L’année 2023 débute sous de meilleurs auspices pour le milieu de terrain français. De retour à l’entraînement avec la Juve, Paul Pogba intensifie son travail à la mi-janvier, et participe aux entraînements collectifs avec l’ensemble du groupe. L’optimisme est de mise à Turin, si bien que le joueur est convoqué à Monza. La Juve table alors sur un retour à la compétition face à Nantes, pour les barrages de Ligue Europa. Mais l’embellie sera de courte durée. Musculairement, Pogba est encore trop fragile pour renouer avec la compétition. Son retour est une nouvelle fois ajourné.

Massimiliano Allegri ne veut plus se prononcer sur son cas, la situation désespérée du Français provoque le malaise en Italie. Le reverra-t-on un jour débuter un match sous le maillot de la Vieille Dame ? La question se pose en ces termes chez nos voisins. Paul Pogba aura finalement droit à deux courtes entrées en jeu face au Torino et sur le terrain de l’AS Roma, mais il ne parvient toujours pas à enchaîner. De retour après une convalescence de six mois, "La Pioche" est de nouveau arrêtée trois semaines pour soigner l’adducteur de la cuisse droite. Un énième coup d’arrêt qui fait suite à une sanction disciplinaire.

Une sanction qui fait tâche

Alors qu’il était censé participer au match de Ligue Europa contre Fribourg le 9 mars, Paul Pogba a finalement été sanctionné et invité à rester chez lui. La raison ? Le Français est arrivé en retard au rassemblement de son équipe, la veille de la rencontre. Quand ça ne veut pas…

Le retour de la malédiction

Remis de sa blessure aux adducteurs, Paul Pogba entame un retour progressif à la compétition à partir du mois d’avril et entre en jeu à sept reprises pendant un mois, toutes compétitions confondues. Satisfait de sa progression sur le plan physique, Massimiliano Allegri, son entraîneur, prend soin de le ménager en ne lui accordant jamais plus d’une vingtaine de minutes sur la pelouse. Le technicien italien ne souhaite surtout pas brusquer son retour. "Il a besoin de matches pour retrouver la condition, il le sait, on en a souvent parlé. Pour l'instant, l'important est qu'il soit à disposition pour un moment, une demi-heure. Jouant tous les trois jours, il est difficile qu'il réussisse à récupérer pour un match entier", estimait encore Allegri samedi, avant la réception de Cremonese. Et pourtant, à sa grande surprise, Paul Pogba sera bien titulaire dimanche. Une bonne nouvelle ? Pas forcément. Plutôt un cadeau empoisonné, puisque le Français quittera le terrain en larmes dès la 23e minute de jeu, touché au quadriceps de la cuisse gauche. Clap de fin d’une saison maudite pour lui.

Article original publié sur RMC Sport