La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 889,61
    -90,71 (-0,27 %)
     
  • Nasdaq

    12 966,29
    +28,17 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    28 942,14
    -280,63 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,0087
    -0,0093 (-0,92 %)
     
  • HANG SENG

    19 763,91
    -158,54 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    23 145,38
    -246,97 (-1,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    557,14
    -0,59 (-0,11 %)
     
  • S&P 500

    4 276,61
    +2,57 (+0,06 %)
     

La justice suspend l'expulsion de Hassan Iquioussen, décidée par Darmanin

FRANCOIS LO PRESTI / AFP

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a immédiatement annoncé son intention de faire appel de cette décision devant le Conseil d'Etat.

Le tribunal administratif de Paris a suspendu ce vendredi 5 août l'expulsion vers le Maroc de l'imam du Nord Hassan Iquioussen, qui avait été ordonnée par le ministère de l'Intérieur, estimant qu'elle porterait une "atteinte disproportionnée" à sa "vie privée et familiale".

a immédiatement annoncé son intention de faire appel de cette décision devant le Conseil d'Etat.

Il avait annoncé la semaine dernière de ce prédicateur né en France mais de nationalité marocaine, accusé par les autorités françaises d'avoir tenu des propos antisémites, homophobes et "anti-femmes" lors de prêches ou de conférences, tenus il y a près de 20 ans pour certains.

"Le seul motif tiré de l'existence d'actes de provocation explicite et délibérée à la discrimination à l'égard des femmes ne (peut) justifier la mesure d'expulsion sans porter une atteinte grave et manifestement disproportionnée à son droit à mener une vie privée et familiale normale", a estimé le tribunal dans son jugement, dont l'AFP a obtenu une copie.

"Monsieur Iquioussen remercie la justice française"

Sitôt connue la décision du tribunal administratif, le ministre de l'Intérieur a fait valoir dans un communiqué qu'il était "bien décidé à lutter contre ceux qui tiennent et diffusent des propos de nature antisémite et contraires à l'égalité entre les hommes et les femmes".

Le tribunal a notamment rappelé que l'imam de 57 ans était "né en France[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles