La bourse ferme dans 6 h 59 min
  • CAC 40

    6 629,38
    -72,60 (-1,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 149,94
    -44,98 (-1,07 %)
     
  • Dow Jones

    34 764,82
    +506,50 (+1,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1738
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 755,80
    +6,00 (+0,34 %)
     
  • BTC-EUR

    38 393,83
    +514,00 (+1,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 122,77
    +13,85 (+1,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,35
    +0,05 (+0,07 %)
     
  • DAX

    15 498,20
    -145,77 (-0,93 %)
     
  • FTSE 100

    7 047,60
    -30,75 (-0,43 %)
     
  • Nasdaq

    15 052,24
    +155,40 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 448,98
    +53,34 (+1,21 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3708
    -0,0012 (-0,09 %)
     

La justice ordonne à beIN Sports d'assurer la diffusion de deux matches de Ligue 1 par journée

·1 min de lecture

Le football français a remporté mercredi 4 août un succès judiciaire contre beIN Sports, sommé de diffuser deux matches de Ligue 1 par journée, selon une décision obtenue par l'AFP. Mais le flou persiste avant l'ouverture de la saison, prévue vendredi 6 août, car beIN se retourne contre un autre diffuseur, Canal+.

Le tribunal judiciaire a donc donné raison à la Ligue de football professionnel (LFP) contre beIN Sports, sommé d'exécuter "la programmation des matches", "la production et la transmission des images", ainsi que "la diffusion" des matches du "lot N.3", ceux du samedi soir (21h00) et du dimanche après-midi (17h00).

À lire aussi — Bein Sports compte finalement payer son premier versement pour les droits TV de la Ligue 2

La chaîne qatarie sera soumise à une astreinte d'un million d'euros par jour de retard dans l'exécution de son contrat, précise l'ordonnance de référé du tribunal judiciaire de Paris, qui renvoie par ailleurs un second volet de l'affaire devant le tribunal de commerce de Nanterre.

Qui de beIN Sports ou Canal+ diffusera le Championnat de France aux côtés d'Amazon ? A quelques jours du coup d'envoi de la saison 2021-2022, l'issue judiciaire se rapproche mais reste encore incertaine.

En effet, si beIN est bien le co-contractant de la LFP quant au "lot N.3" de l'appel d'offres de 2018, c'est initialement Canal+ qui devait payer et diffuser ces rencontres, via un accord de sous-licence signé en 2019 avec beIN Sports.

À lire aussi — On connaît le prix que fera (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le FC Barcelone perd Lionel Messi, un coup de tonnerre pour un club plombé par les pertes financières
La liste des magasins NOUS anti-gaspi, ces supermarchés qui proposent des produits moches ou périmés
2020 a bien été la pire année de l'histoire du transport aérien
Canicule, rebond du Covid-19, afflux touristique : la Grèce entre réjouissances et doutes
La plateforme Airbnb condamnée à une amende de 300 000 euros pour défaut d'information du consommateur

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles