La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 783,41
    -135,09 (-2,28 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 348,60
    -78,54 (-2,29 %)
     
  • Dow Jones

    29 590,41
    -486,27 (-1,62 %)
     
  • EUR/USD

    0,9693
    -0,0145 (-1,47 %)
     
  • Gold future

    1 651,70
    -29,40 (-1,75 %)
     
  • BTC-EUR

    19 503,41
    -368,60 (-1,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    434,61
    -9,92 (-2,23 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,43
    -4,06 (-4,86 %)
     
  • DAX

    12 284,19
    -247,44 (-1,97 %)
     
  • FTSE 100

    7 018,60
    -140,92 (-1,97 %)
     
  • Nasdaq

    10 867,93
    -198,88 (-1,80 %)
     
  • S&P 500

    3 693,23
    -64,76 (-1,72 %)
     
  • Nikkei 225

    27 153,83
    -159,30 (-0,58 %)
     
  • HANG SENG

    17 933,27
    -214,68 (-1,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,0857
    -0,0398 (-3,54 %)
     

Justice : Eric Dupond-Moretti annonce une très grosse hausse des salaires pour les juges

Tiko/Adobe Stock

Eric Dupond-Moretti a annoncé lundi 12 septembre que les salaires des juges judiciaires seraient augmentés en moyenne de 1.000 euros brut par mois, une revalorisation selon lui "inédite" et "considérable" visant à aligner leur rémunération avec celle de magistrats administratifs. "Je veux que les magistrats de l’ordre judiciaire soient payés comme les magistrats de l'ordre administratif", a indiqué sur BFMTV le ministre de la Justice, qui doit détailler cette mesure lors du nouveau cycle de discussions sur les Etats généraux de la justice qui s'ouvre ce lundi. L'augmentation sera de "l'ordre de 1.000 euros brut en moyenne" par mois, a ajouté le garde des Sceaux, qui n'a précisé ni le calendrier ni le coût de cette mesure.

Selon lui, la rémunération des magistrats de l'ordre judiciaire, qui englobe sommairement la justice civile et pénale, n'avait pas été revalorisée "depuis 1996" et nécessitait une mise à niveau avec les juges administratifs, qui sont chargés de régler les litiges avec l'administration. Le ministre affirme ainsi vouloir mettre fin à des "années d'abandon" et s'attaquer aux problèmes "d'attractivité" de l'ordre judiciaire.

La question de la rémunération des magistrats figure en très haute place dans les revendications consignées dans le rapport des Etats généraux de la justice, qui a dressé le constat d'un état de "délabrement avancé" de l'institution, à l'issue de plusieurs mois de consultations. La Chancellerie ouvre à partir de lundi de nouvelles consultations (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Jets privés : les députés LFI réclament une interdiction
Fiscalité des entreprises : Bruno Le Maire dévoile le calendrier de la suppression de la CVAE
Funérailles d'Elizabeth II : jets privés et hélicoptères bannis pour les chefs d'État et VIP ?
Ukraine : Macron demande à Poutine de "retirer les armes lourdes et légères" de la centrale de Zaporijjia
Les placements à éviter à la rentrée, de nouveaux tarifs d'électricité proposés par les fournisseurs en septembre... Le flash éco du jour