La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,73 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2155
    +0,0071 (+0,58 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +5,90 (+0,32 %)
     
  • BTC-EUR

    37 208,64
    -2 951,63 (-7,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +0,14 (+0,21 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,94 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,98 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,47 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,87 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

Jusqu’où votre employeur est-il responsable de votre santé mentale?

·2 min de lecture

Dans le contexte de crise sanitaire, les salariés attendent de plus en plus que leur employeur soit le garant de leur santé mentale, selon une enquête OpinionWay publiée ce vendredi. Or, moins d’un tiers des entreprises, seulement, a mis en place des actions concrètes sur ce sujet. Le gouvernement, quant à lui, promet des actions.

La santé mentale est toujours taboue en entreprise. Selon un sondage* OpinionWay réalisé pour l’association Psychodon qui œuvre pour une meilleure prise en charge de la santé mentale et publié ce vendredi 30 avril, seules 31% des entreprises ont mis en place des actions pour favoriser le bien-être au travail... Pourtant, en face, 76% des salariés du privé estiment aujourd’hui que l'employeur est le “garant de la santé mentale” de ses collaborateurs! Comment expliquer cette attente écrasante des employés vis-à-vis de leurs patrons? Le Covid-19 est passé par là.

“La crise, qui a éloigné les salariés de leur lieu de travail en créant , a révélé la sensibilité des salariés à ce sujet”, analyse Luc Balleroy, directeur général d’OpinionWay, qui présentait les résultats de cette enquête, dans le cadre d’une table-ronde organisée par Psychodon, au ministre de la Santé et au secrétaire d’Etat auprès de la ministre du Travail, en charge de la Santé au travail, Laurent Pietraszewski. Selon ce dernier, ce “malaise au travail” est : “Les salariés sont tout d’abord inquiets pour leur propre santé et celle de leur famille, mais aussi pour l’avenir de leur emploi et de leur entreprise. Ils sont aussi confrontés à des changements qui les bouleversent du point de vue de l’évolution de l’organisation du travail, notamment avec le distanciel. Avec le télétravail, se pose enfin la question de comment recréer du lien social et du collectif.”

Table-ronde organisée par Psychodon, avec le ministre de la Santé Olivier Véran et le secrétaire d’Etat en charge de la Santé au travail, Laurent Pietraszewski

Troubles psychiques sous-estimés

Alors que la recrudescence des dépressions dans le contexte du Covid inquiète, jusqu’où les entreprises sont-elles responsables? Stéphane Roussel, directeur général du groupe Vivendi et président du réseau “Les entreprises pour la cité” (LEPC) refuse de voir les employeurs porter le chapeau. “Si les salariés ne sont pas bien, il s’agit souvent d’une combin[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi